VA SANS TABOUS

Forum de discussions sur le VAFC.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

RUDY MATER LIBRE

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 RUDY MATER LIBRE le Dim 15 Déc - 18:32

TDF


Admin
Rudy Mater (VAFC): «Il faut arrêter d’avoir peur et redevenir des guerriers»

Rudy Mater et le VAFC ne sont pas au mieux. - PHOTO LA VOIX
Inquiet pour son club de toujours, Rudy Mater, 33 ans, 367 matchs pour VA, fait son retour dimanche après-midi à Bordeaux. Seul joueur natif de Valenciennes, il confie vivre des moments difficiles au sein d’un groupe où personne ne triche selon lui. Il refuse de baisser les bras et réclame une union sacrée pour tenter de renverser une situation compromise.

– Rudy, comment vivez-vous la situation actuelle ?

« Très, très mal, je ne vais pas vous surprendre. Je rentre à la maison sans sourire, j’ai du mal à dormir, je repense sans cesse aux matchs, à ce qui nous a manqué. On n’entre jamais sur un terrain pour perdre. Il faut voir les têtes dans le vestiaire. Même les joueurs qui ne sont pas d’ici le vivent très mal, il ne faut pas croire. Chez moi, ça touche tout le monde. Pas les petits, mais ma fille qui est plus grande le ressent. Elle sait que c’est mon métier, que ça ne va pas. Je n’arrive plus à regarder de foot à la télé… »

– La situation est-elle désespérée ?

« On ne peut pas dire qu’elle est bonne, c’est la pire que j’ai connue en L1 ! Ce qui laisse de l’espoir, c’est qu’on a cinq points de retard sur le premier non relégable, comme lors de la saison difficile avec Kombouaré (2008-2009). Il faut vite prendre des points. On a devant nous deux matchs très difficiles, mais tout le monde doit se mettre dans la tête qu’on est capables d’accrocher un résultat. Le groupe s’entend bien, il n’y a pas de clan, tout le monde veut bien faire. Maintenant il faut montrer une âme plus combative. »

– Valenciennois, vous sentez-vous plus touché que les autres ?

« Oui, bien sûr, c’est chez moi ici et je serai toujours là ! On sait que d’autres, quoi qu’il arrive, rebondiront ailleurs, c’est normal. Il ne faut pas leur en vouloir, c’est la vie. Et pour eux aussi c’est dur en ce moment. Après, c’est vrai, pour nous les anciens, José, Greg, Mody, David, Nico, c’est super difficile. Ce club, on l’a bâti avec nos mains. Nos pieds plutôt. On ne sait pas si on va encore jouer très longtemps, mais ce qu’on veut, c’est laisser VA parmi l’élite. »

– Qu’est-ce que ça signifie pour vous l’attachement au maillot et à celui de VA en particulier ?

« C’est différent des autres, forcément. Je suis de Valenciennes, un gars de Dutemple, alors le maillot de VA, c’est toute ma vie. C’est incomparable. Mon attachement, je ne sais pas l’exprimer, je le ressens. Avant de penser à moi, je pense au club. Et tout ce qui le touche me touche. »

– Si le club descend en L2, serez-vous à VA l’an prochain ?

« Bien sûr si on me le demande. Ma volonté est de finir à VA. En L2, on sait que le club serait en difficulté, mais on peut compter sur moi. Je suis en fin de contrat mais ma priorité est de prolonger. Mais bon, en fait nous sommes dix en fin de contrat. Ce n’est pas l’idéal mais ce n’est pas le moment de se plaindre non plus. Le club passe avant tout. »

– Êtes-vous d’accord avec les supporteurs qui crient aux joueurs : « Battez-vous comme Mater ! » ?

« Je ne sais pas quoi en penser. Tout le monde se bat mais ça ne se voit pas toujours pour certains. Et surtout moi aussi j’ai vécu des moments difficiles. En fin de saison dernière, j’ai été beaucoup critiqué. Mater, il n’avance plus, il est fini… Ça m’a blessé car je ne triche jamais et j’étais devenu un incapable. Alors je regarde les critiques d’un autre œil, y compris sur mes équipiers. »

– Comprenez-vous que certains supporteurs aient perdu patience ?

« Oui, c’est dur pour eux comme pour nous. Je comprends ceux qui sont tristes, sifflent à la fin mais nous soutiennent toujours. En revanche quand on entend Si on descend, on vous descend ! , là je ne comprends plus. C’est vraiment dur d’entendre ça. On n’y arrive pas, OK, mais on essaye et on ne mérite pas ça. C’est comme siffler avant la fin. Quand on voit à quoi se jouent les matchs… »

– Besoin de renforts au mercato ?

« Oui, si ce sont de vrais renforts. On a beaucoup de pépins physiques. Greg (Pujol), Lindsay (Rose)… Moi je viens de manquer trois matchs importants. Ça symbolise notre manque de réussite. »

– Que devez-vous résoudre en priorité sur le terrain ?

« Il faut stopper ce syndrome de la dernière minute et arrêter d’avoir peur. On se pose trop de questions. Contre Guingamp, on démarre bien, on marque et on arrête de jouer. Quand on mène d’un but, on a tellement peur d’en prendre un qu’on arrête de jouer. Il faut faire tout le contraire. C’est ce qu’on va essayer de faire dès Bordeaux. Je suis persuadé qu’on peut y arriver, je crois en la victoire. Il faut arrêter d’avoir peur et redevenir des guerriers. Dans notre situation, on n’a plus rien à perdre. Il faut juste croire en nous. »

RECUEILLI PAR RICHARD GOTTE

La Voix du Nord



Dernière édition par TDF le Lun 8 Fév - 19:34, édité 6 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

2 Re: RUDY MATER LIBRE le Dim 15 Déc - 18:36

TDF


Admin
Voilà une interview pleine de lucidité de notre Rudy "national" .......
Il a parfaitement conscience de la situation ............
Par contre, je doute quand il affirme qu'il n'y a pas de clans au sein de l'équipe .......

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

3 Re: RUDY MATER LIBRE le Ven 11 Juil - 21:23

TDF


Admin
Rudy aurait été contacté par des clubs de ligue 2, National et Étranger mais il donnerai toujours sa priorité au Vafc.

"Tant qu'il y a un espoir, j'y crois" aurait-il dit, il ne veut pas partir de Valenciennes et serait près a faire de gros effort pour rester au Vafc si le club reste en L2

Belle mentalité  Exclamation 
Esprit 100 % valenciennois.
RESPECT  Exclamation Very Happy Very Happy Very Happy 

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

4 Re: RUDY MATER LIBRE le Lun 14 Juil - 15:49

TDF


Admin
Ligue 2 - VAFC : Rudy Mater: «Une énorme joie»

Vendredi, Rudy Mater est tombé dans les bras de Jean-Raymond Legrand. PHOTO BRUNO FAVA
Vendredi soir, Rudy Mater avait répondu à l’invitation des supporters rassemblés devant le stade du Hainaut, à la fois soulagé et heureux que «son» club, VA, réintègre la Ligue2.

– On vous a quitté en pleurs au soir du dernier match au Hainaut contre Monaco, comment avez-vous vécu les dernières semaines ?

« Très difficilement. Le jour où VA était placé en redressement judiciaire, le 25 juin, c’était l’anniversaire de ma fille aînée. Vous imaginez combien ce fut compliqué de le fêter dans la douleur, alors que le club était pratiquement mort. J’ai tout connu ici depuis le National, des souvenirs qui se sont presque envolés en un mois de temps parce que tout est allé très vite. On ne peut que remercier Jean-Raymond (Legrand), Jean-Louis Borloo et d’autres pour le travail énorme qu’ils ont accompli. Ils se sont battus jour et nuit, alors que c’était quasi peine perdue. »

– Finalement, VA est en Ligue 2. Comment avez-vous accueilli la nouvelle ?

« Une énorme joie. Si ça passait devant la cour d’appel, on avait 90 % de chances que la DNCG donne son feu vert. On a attendu ces décisions avec impatience, le jour de délivrance est arrivé ! Il suffit de voir le nombre de personnes que ça rend heureuses ce soir (vendredi).

– Votre contrat est arrivé à son terme le 30 juin. Votre avenir est-il encore lié à celui de VA ?

« Bien sûr, Valenciennes, c’est chez moi ! J’ai eu des propositions de clubs de Ligue 2 et de National, mais je n’ai pas souhaité aller trop vite. Tant que Valenciennes était vivant, je voulais y croire. Quitte à jouer en Ligue 2, je préfère rester dans le club de mon cœur, avec mes supporters, les dirigeants que je connais. Si je suis encore Valenciennois, je me battrai pour faire la meilleure saison possible. »

– Des discussions vont donc s’amorcer pour voir ce qui est envisageable…

« Je l’espère ! Ça va aller très vite, on reprend le championnat dans deux semaines (trois en fait). Il ne faut pas non plus faire n’importe quoi, il faudra bien recruter. Ce sera une saison très difficile qui va mal commencer pour nous (sic) parce qu’on n’aura pas eu de matchs de préparation. Je suis le seul Valenciennois, je me sens capable d’apporter l’envie de gagner dont on aura besoin, même si je me fais un petit peu vieux (33 ans) pour un joueur du championnat français ! »

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

5 Re: RUDY MATER LIBRE le Mer 23 Juil - 18:44

TDF


Admin
Je viens d'apprendre avec stupeur que Rudy Mater ne restera pas au VAFC car son contrat n'est pas prolongé.  Shocked Shocked Shocked Neutral Neutral Neutral Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad 
Encore une saignée importante dans notre effectif  Exclamation 
Tous les anciens sont partis : Ducourtioux, Pujol, Saez, Mater et Penneteau.
Après la nomination de Casoni comme entraîneur (un ex marseillais de 93  Shocked  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad ), n'y avait -il personne d'autre de mieux à mettre à ce poste  Question 
Voici maintenant le départ de Mater  Exclamation  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad 
Qu'est ce qui va encore nous tomber sur la gueule  Question 

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

6 Re: RUDY MATER LIBRE le Mer 23 Juil - 18:49

TDF


Admin
Une pétition a été lancée sur facebook pour que Mater reste au club :
https://www.facebook.com/pourquerudymaterresteauvafc

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

7 Re: RUDY MATER LIBRE le Mer 23 Juil - 20:31

TDF


Admin
Je souhaite remercier tout les supporters Valenciennois et tout ceux qui m'aiment, pour ce mouvement de solidarité qui me fait chaud au cœur.
Encore merci à tous, mon cœur est et restera toujours Valenciennois, même si je devrais m'exercer ailleurs.
Vous allez me manquer fidèles supporters.
Amitié sincère.
Rudy Mater

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

8 Re: RUDY MATER LIBRE le Jeu 24 Juil - 13:31

TDF


Admin

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

9 Re: RUDY MATER LIBRE le Jeu 24 Juil - 13:41

TDF


Admin
Bel article sur Rudy Mater :
http://www.sofoot.com/rudy-mater-j-ai-donne-12-ans-de-ma-vie-a-valenciennes-187195.html

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

10 Re: RUDY MATER LIBRE le Lun 28 Juil - 11:08

TDF


Admin
Une rumeur l'annonce à Lens, j'ai bien dit une rumeur.  Shocked 

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

11 Re: RUDY MATER LIBRE le Ven 22 Aoû - 15:20

TDF


Admin
Mater en Belgique ?

Sans club depuis son départ de Valenciennes, Rudy Mater pourrait rebondir en Belgique. Le latéral droit de 33 ans compte montrer qu'il a encore les jambes pour relever un nouveau challenge.


Après douze saisons passées sous les couleurs de Valenciennes (235 matchs de L1), qui ne l’a pas conservé à sa grande surprise, Rudy Mater est à la recherche d’un nouveau défi. Libre de tout contrat, le latéral droit de 33 ans estime avoir encore deux ou trois saisons dans les jambes et compte bien prouver que l’heure de la retraite n’a pas encore sonné. Selon nos informations, l’ancien Cannois pourrait notamment rebondir en Belgique, où plusieurs clubs étudient son profil. Une destination qui lui permettrait de rester près de chez lui. Son expérience ne laisse pas insensible du côté de Malines, de Lokeren ou encore de Zulte-Waregem. L’ex-capitaine du VAFC n’a pas encore dit son dernier mot et le 3eme club de sa carrière pourrait bien se trouver en Jupiler Pro League. -


Football365.fr

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

12 Re: RUDY MATER LIBRE le Mar 27 Jan - 14:02

TDF


Admin
Rudy MATER : "J'aimerais aider le club je suis toujours en activité et j'aimerais que le club me permette de me donner une revanche !
Merci à tous les supporters qui me suivent encore"

Vu sur la page VAFC Supporters

Voilà, l'un des rares joueurs à avoir l'esprit VA.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

13 Re: RUDY MATER LIBRE le Dim 1 Fév - 19:49

TDF


Admin
Notre ancien capitaine se livre dans cette interview accordée à 20 minutes. Il raconte ses six derniers mois loin de VA et annonce qu'il signe à Feignies jusqu'à la fin de la saison :

http://www.20minutes.fr/lille/1530623-20150201-ligue-2-pu-faire-adieux-public-regrette-rudy-mater-ancien-capitaine-valenciennes

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

14 Re: RUDY MATER LIBRE le Dim 1 Fév - 19:53

TDF


Admin
Peut être un retour de notre Rudy dans le staff  Very Happy  :

Pensez-vous déjà à une reconversion?
Oui, j'ai d'ailleurs un projet de reconversion au sein du VAFC, comme José Saez d'ailleurs. Je ne sais pas encore dans quel secteur mais je m'attache à ce que ça se passe bien. Les personnes qui sont arrivées au club ne sont peut-être pas au courant mais j'ai un papier signé. Pour l'instant, je suis au chômage, j'ai un petit challenge à réaliser avec Feignies. Je vais attendre la fin de mon chômage et on verra comment ça se passera à ce moment-là. On n'en est pas encore là.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

15 Re: RUDY MATER LIBRE le Sam 23 Mai - 0:04

TDF


Admin
L'amour plus fort que la haine. Chez Rudy Mater, la passion d'un club, d'une ville, d'un blason l'emporte sur la colère qu'il a pu ressentir envers « certaines personnes » qui dirigent « son » VAFC. « J'avoue que lorsqu'on m'a mis à la porte sans aucune explication, je l'ai eu mauvaise à l'égard du club. Je lui ai souhaité du mal. Ça a duré deux mois. Mais l'amour du club a vite repris le dessus. J'ai mal de ne pas pouvoir l'aider, sur le terrain. Je ne demandais rien. Le minimum syndical. Pour 500 euros, j'aurais été prêt à me défoncer pour VA. Alors quand j'ai lu les salaires des joueurs dans la presse… »

Ce vendredi soir, Rudy sera bien dans les travées du stade du Hainaut. « Je me ferai discret mais je serai là pour encourager l'équipe, assure-t-il. Les joueurs devront se défoncer pour aller chercher ce maintien. » Primordial, selon lui : « Déjà, la descente en L2 a été dure à encaisser sur le plan financier, alors qu'est-ce que ce serait en National ?, s'interroge-t-il, Est-ce que ça suivrait derrière ? Personne ne le sait. » Un vendredi soir « décisif » donc pour l'avenir des Rouge et Blanc : « Il ne va pas falloir que les joueurs se chient dessus, ils doivent montrer qu'ils sont des hommes et tout donner, le maintien se joue sur un match. » VA n'en a pas gagné un seul de ses cinq derniers…
Manque de confiance et doute qui s'installe

Lui, l'infatigable et combatif défenseur, des valeurs qui faisaient la force du VAFC il y a encore quelques saisons, aurait aimé être de la partie : « Bien sûr que l'équipe aurait eu grandement besoin de moi, affirme-t-il, j'ai l'amour du club au plus profond de moi, je sortais de 26 matchs en Ligue 1, j'aurais pu encadrer tous ces jeunes, faire le tampon entre eux et le coach. » Pour leur réclamer, par exemple, un peu plus d'implication : « Je ne suis pas de ceux qui pensent que des joueurs ne donnent pas tout quand ils entrent sur un terrain. Mais j'avoue avoir souvent eu mal au ventre quand je suis allé voir VA cette saison. Je pense que certains se disent : "si on n'y arrive pas ici, tant pis on ira voir ailleurs". C'est là où l'amour d'un club joue quand même son rôle. Quand on connaît son histoire, les gens qui y travaillent, ce qu'il représente pour les supporters et la ville, on n'a pas envie de le voir mourir. » Mais de là à dire que les joueurs actuels s'en foutent, comme on l'entend beaucoup dans les travées du stade, non. Là, Rudy n'est pas d'accord. « Regardez Le Tallec, lance l'ancien latéral droit, il n'était pas bien, il était critiqué et il finit la saison en trombe, il marque des buts importants. »

Lui table davantage sur le manque de confiance et le doute qui s'installe : « La préparation de la saison a été catastrophique, le début de championnat pareil. Après, ça s'enchaîne. C'est comme pour n'importe quel métier, parfois on est bien, parfois on est moins bien. » En revanche, quand on évoque Bernard Casoni, le natif de Dutemple, quartier populaire de Valenciennes, est moins indulgent : « Pour moi, c'était lui le maillon faible de VA. On file les clés à un mec qui ne connaît rien du club, qui débarque en touriste. C'est facile de dire qu'on va maintenir l'équipe, mais le faire, c'est différent. » La nomination de David Le Frapper, même si elle n'a pas métamorphosé le visage du VAFC sur le terrain, a plu à l'ancien capitaine, époque Montanier, des Rouge et Blanc : « David, c'est un mec que j'apprécie énormément, il adore le club. Il a pris l'équipe dans une situation très délicate mais je sais qu'il fait tout pour la sauver. »
Gazélec et Valenciennes, trajectoires opposées

Comme le président Eddy Zdziech, Rudy Mater en appelle donc à « l'union sacrée » pour ce vendredi soir. En face, difficile de savoir quel sera le visage du Gazélec, une semaine après avoir fêté son accession en L1. Euphorique ? Désireux de finir en beauté et de conclure sur un 11e match consécutif sans défaite ? Ou déjà en vacances ? Une équipe corse au parcours diamétralement opposé à celui de VA, qui était en National il y a encore un an quand les Nordistes évoluaient dans l'élite. Ce vendredi soir, les situations pourraient être inversées. Et deux «Gaziers", Ducourtioux et Pujol, bien embarrassés. Eux qui ont tant donné, durant sept saisons, au club du Hainaut, pourraient le voir plonger dans les abysses de la 3e division… Le monde à l'envers. « Eux aussi auraient pu apporter encore beaucoup au club cette saison, pense Rudy, mais contrairement à moi, ils n'ont pas cherché à comprendre. Ils ont eu une opportunité, ils l'ont saisie. Et ils ont bien fait. Moi j'ai fait ma tête de mule, j'ai martelé que j'aimais VA, que je voulais continuer à l'aider, j'ai toujours cru que les dirigeants feraient machine arrière. Le Gazélec me voulait, le Paris FC et le Red Star aussi. Et quand je vois ce que ces clubs ont fait cette saison et moi où j'en suis... »
« Putain quel gâchis »

Aujourd'hui, Rudy est en CFA2, au SC Feignies, petit club amateur situé à 20 kilomètres de Valenciennes. Et avec qui il a frôlé la montée. Un club qu'il a rejoint en février dernier pour « garder la forme. » « Ça m'a fait beaucoup de bien, avoue-t-il. J'ai rencontré des gens super, des joueurs de qualité, simples et sympathiques. Ça m'a justement rappelé le VA que j'ai connu à mes débuts. Ce côté familial qui a totalement disparu. » Il en parle encore, de cette époque, sur Facebook, avec ses potes Chelle, Savidan et Saez. Une belle épopée lancée par Ollé-Nicolle en 2002, poursuivie par Leclercq, et entretenue par les Kombouaré et Montanier. « On se dit - putain, quel gâchis - on a tous ce club dans notre cœur, on y a vécu nos meilleurs moments de footballeur, on était une vraie bande de copains. C'est cet état d'esprit-là qu'il fallait faire perdurer. Malheureusement, il y a des gens qui débarquent dans un club, qui n'ont pas ça en tête et qui ne prennent pas les bonnes décisions. Ils ont dilapidé toutes ces valeurs. Quelque part, ils ont ce qu'ils méritent maintenant. Un jour, ils regretteront leurs erreurs. »

Mais pas ce soir, espère donc l'enfant de Dutemple, qui a donné 12 ans de sa vie au VAFC. « J'ai passé l'éponge. Je ne suis pas rancunier. Je reviendrai forcément à VA car j'ai un contrat pour ma reconversion au sein du club. Mais tant que je me sens encore capable d'apporter sur le terrain… » Un nouveau message envoyé par Rudy Mater à son club de cœur. Et s'il n'est toujours pas reçu cinq sur cinq par les dirigeants valenciennois, le latéral droit essaiera de trouver un autre challenge. Ailleurs. « Je veux rester dans la région, explique-t-il, j'ai bientôt 35 ans, je sors d'une demi-saison en CFA2, j'ai bien conscience que l'étau se resserre. Mais je n'ai pas envie de ranger les crampons. Je suis en pleine forme. J'ai encore deux ou trois belles années devant moi. Et j'ai la volonté de finir ma carrière en beauté. » Pas comme ses adieux, ratés, avec le public Rouge et Blanc, il y a un an. Mais sait-on jamais, la soirée de ce vendredi 22 mai pourrait encore changer beaucoup de choses dans le Hainaut.

Par Yannick Lefrère
Sofoot.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

16 Re: RUDY MATER LIBRE Aujourd'hui à 22:59

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum