VA SANS TABOUS

Forum de discussions sur le VAFC.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

EDDY ZDZIECH : NOUVEAU PRESIDENT DU VAFC

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 7]

TDF


Admin
Mercato à Valenciennes : pas d’arrivées sans départs
PUBLIÉ LE 29/12/2014
RICHARD GOTTE

Contraint par ses impératifs financiers qui l’obligent à trouver 2 M€ d’ici fin juin, VA aborde ce mercato les yeux fixés sur son livret de comptes. Le travail de prospection mené auprès de partenaires privés a commencé à porter ses fruits, générant de nouvelles ressources qui devraient permettre au club de ne pas saigner son effectif. Mais le club du Hainaut devrait toutefois se résoudre à laisser partir un ou plusieurs joueurs cet hiver. « Nous ne nous opposerons pas à certains départs, pour alléger la masse salariale et (ou) toucher des indemnités », reconnaît le président Eddy Zdziech.

Quels départs sont envisageables ? Anthony Le Tallec, 30 ans, en fin de contrat en juin, a plusieurs contacts, dont un solide en Chine (deux ans et salaire annuel de 500 000 € net). L’attaquant ne semble toutefois pas intéressé, alors qu’il s’est bien relancé sous les ordres de Bernard Casoni. Opa NGuette, 20 ans, qui a bien terminé 2014 (4 buts en deux mois), n’est pas forcément candidat au départ lui non plus (contrat jusqu’en 2016). Mais il possède une vraie valeur de jeune international et intéresse en L1, alors que VA aurait bien du mal à refuser une offre sérieuse.
Upamecano suivi par Man U !

Cantonnés à la réserve, Magno Novaes et Pape Abdou Camara cherchent du temps de jeu ailleurs. Il se dit aussi que certains pros ont des pistes à l’étranger et qu’une partie de la solution pourrait venir du centre de formation, où le défenseur international U17, Dayo Upamecano, 16 ans, est suivi par de grands clubs anglais, dont Manchester United.

Côté arrivées, VA ne devrait bouger que pour compenser le ou les départs, en sachant que tout recrutement à titre onéreux lui est interdit. Il lui resterait alors la possibilité d’engager un joueur libre ou prêté. À noter que le club devra aussi tenir compte de la probable participation à la CAN du Malien Sigamary Diarra. Le Camerounais Jérôme Guihoata n’a, lui, pas été sélectionné.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Comment va-t-on recruter sans argent Question
Il y aura Nada à ce mercato, je vous le dis.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Ligue 2 : le VAFC doit «cesser les jérémiades»
RICHARD GOTTE

Bernard Casoni ne décolère pas. Mécontent du match à Nîmes pour la troisième défaite consécutive en L2, l’entraîneur valenciennois a entrepris, selon sa formule, de « remettre les têtes à l’endroit ». Mercato, temps de jeu, « je suis Charlie », ces dernières semaines, les débats et les états d’âme ont parasité le vestiaire, qui a perdu en cohésion.

Cela ne plaît pas plus à Eddy Zdziech, qui est venu dire sa façon de penser aux joueurs samedi après-midi, avant le décrassage au Mont-Houy. « J’ai expliqué qu’il fallait cesser les jérémiades. Les excuses et les jérémiades, il n’y a pas de place pour ça dans notre club. Il faut réagir tout de suite et seuls ceux qui lèveront la tête serviront le groupe », confie le président, qui veut d’urgence retrouver l’état d’esprit qui a permis de prendre le meilleur sur Nice.

Le piège en coupe
Ça tombe bien, la Coupe de France est de retour dès mardi, avec un déplacement piège à Yzeure (CFA). Le changement de compétition peut favoriser une remise en question dans l’urgence que Casoni veut provoquer. « Être à 100 %, c’est la base, quel que soit le match. Ceux qui ne comprennent pas ça nous mettent dans la difficulté », insiste-t-il

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
VAFC - le coup de gueule d’Eddy Zdziech: «Mais de quoi avez-vous peur?»
PUBLIÉ LE 21/02/2015
PAR RICHARD GOTTE

Battu pour la quatrième fois consécutive sur son terrain vendredi par Niort, VA est sous le choc. À un point de la zone rouge, le spectre de la relégation menace et les supporters s’agacent. Le combat pour la survie se complique.

Où va Valenciennes ? Depuis l’inquiétante défaite contre Niort (1-3) vendredi, la pente incline vers le National. En sachant qu’une nouvelle relégation serait sans doute cette fois fatale pour le club du Hainaut, déjà miraculé l’été dernier.
On n’en est pas là à un tiers de la fin du championnat mais Eddy Zdziech est très préoccupé. Vendredi, à la mi-temps, le président a poussé un vrai coup de gueule dans le vestiaire. « L’avenir du club dépend de vous. Mais de quoi avez-vous peur ? », a-t-il lancé à ses joueurs qu’on a sentis terriblement fébriles sur le terrain. Dans l’après-midi, il avait pourtant obtenu une bonne nouvelle auprès du tribunal de commerce : la validation d’une conciliation autour du nouveau plan de sauvetage, qui permet au club de rester propriétaire de son centre de formation. Il dispose de deux mois de plus pour régler ses problèmes de trésorerie. Envisageable si les résultats sportifs suivent.

La colère des supporters
« Il faut redresser la tête et provoquer un vrai électrochoc sportif », estime le président, qui s’est entretenu samedi matin avec Bernard Casoni, son entraîneur dont il se dit solidaire face à la difficulté. « Lui comme moi, nous avons récupéré un club en situation catastrophique, touché psychologiquement et financièrement, sans marge de manœuvre, c’est extrêmement difficile », indique-t-il. « Depuis le début, notre seul objectif, c’est le maintien. »
Eddy Zdziech se bat pour ramener la confiance à la fois sportive et financière, dans un environnement inquiet. Cela s’est traduit vendredi par des mouvements d’humeur de supporters désemparés, qui ont chambré l’équipe et demandé quelques explications après-match dans un climat tendu. « Je comprends la déception du public, confie le président. Il se lasse après nous avoir soutenus. On a des soucis, des blessés, un effectif court, très jeune… Mais bon, un match, ça reste onze contre onze. L’équipe doit montrer d’autres valeurs, celles qui nous ressemblent. Et ne surtout pas oublier que si nous sommes encore là, c’est justement grâce à ce public qui a su peser en notre faveur. Nous avons, comme toujours, encore besoin de lui. »

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Notre président nous parle de valeurs mais nos joueurs n'en ont plus. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Ligue 2 - VAFC : la survie du club en jeu
RICHARD GOTTE

Sur une pente savonneuse qui mène au National, VA a devant lui treize matchs pour se maintenir en Ligue 2. Il en va de sa survie, car une nouvelle relégation lui serait sans doute fatale sur le plan financier. C’est ce qu’Eddy Zdziech a expliqué aux joueurs à la mi-temps vendredi, alors que le club a obtenu un nouveau sursis du tribunal de commerce.

Une conciliation a été acceptée, validant un nouveau plan de sauvetage, qui permettra à VA de rester propriétaire de son centre de formation tout en consolidant ses fonds propres comme le réclame la DNCG. Il reste à régler le problème de trésorerie dans les deux mois qui viennent pour terminer la saison (2 M€ environ). Ce qui semble possible après un nouveau tour de table réunissant partenaires publics et privés.

Le maintien comme préalable
Au départ de la boucle, il faut donc le maintien et l’urgence concerne de nouveau le domaine sportif, qui doit ramener la confiance. L’avenir du club repose sur les épaules des joueurs et du staff, comme c’était déjà le cas la saison dernière. « Où sont les guerriers, les durs au mal ? On se bat pour sauver le club. Il faut que les joueurs parviennent à se surpasser également sur le terrain », clame Eddy Zdziech, qui espère parallèlement le soutien du public. « Ce n’est pas le moment de nous lâcher », indique le président, qui a reçu les groupes de supporteurs la semaine dernière.

La réunion a été selon lui riche et constructive. Vendredi après match, une trentaine de fans sont allés demander quelques explications aux joueurs à la sortie. La rencontre fut tendue mais chacun a pu donner son point de vue sans débordements excessifs. « Je comprends la déception et la lassitude de nos supporteurs, mais on ne s’en sortira qu’avec eux », insiste Eddy Zdziech, préoccupé mais battant, surtout pas fataliste. Et qui parle désormais d’une « opération commando ».

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Le conseil d'administration d'aujourd'hui a été reporté. EZ est toujours président et en place pour trouver les fonds nécessaires pour sauver le club.

La proposition de reprise par JRL est réelle, mais l'équipe dirigeante est seule à décider et ne souhaite pas en entendre parler aujourd'hui.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Dans L'équipe de ce jour , signé JD :
CASONI POUSSE VERS LA SORTIE

Eddy Zdiech a peu apprécié le travail de son prédécesseur JRL pour trouver des solutions financières « S'il veut aider le club, assène le président du VAFC , qu'il fasse en sorte que le climat soit serein pour que le club se remette doucement de ce qui est arrivé en juin 2014 , Je le remercie de son aide mais je n'en ai pas besoin , il arrive 9 mois trop tard » ,Zdiech demeure confiant sur l'avenir financier du VAFC , grâce à la conciliation acceptée par le tribunal de commerce et qui débute le 10 mars . « Des investisseurs privés ou d'éventuelles augmentation de capital peuvent survenir , poursuit le dirigeant, Finalisons avant d'en parler « . Au sujet du mercato d'hiver , Zdiech réfute avoir reçu par mail – que nous nous sommes pourtant procurés – une offre de 1,75 M d'euros du Standart adressée çà L Popiolek , agent officiellement mandaté , pour les attaquants N'guette et Dompé . Proposition qui aurait sauvée financièrement le VAFC . « Nous n'avons pas reçu de confirmation officielle au club , sinon nous aurions donné suite avec l'accord des joueurs et de leurs agents . Duchatelet a finalement changé d'option dans la négo . Nous n'avons fait aucune surenchère . Le chef d'entreprise veut se se concentrer cette semaine sur le front sportif « Je me pose des questions , admet Zdiech . Rien de surprenant nous venons de prendre un point sur 24 . Il reste treize rencontres à jouer avant deux déplacements difficiles et la réception de Troyes . J'aime bien l'homme Bernard Casoni . Je me demande quelle est la meilleure personne comme coach . » Le président valenciennois à échangé avec David Le Frapper , responsable des U19 et Fréderic Zago , directeur du centre de formation . « Je suis obligé de m'entourer , j'ai des cadres dont on peut obtenir l'avis sur l'équipe première . Par exemple , l'adjoint de Casoni , L Dufresne . » Le président à peu goûté le contenu de la défaite face à Niort , les joueurs donnant l'impression de lâcher leur entraîneur . Et si « aucune procédure n'est entamée « affirme Zdiech , il y a fort à parier que Casoni ne soit pas sur le banc vendredi . Ce qui implique d'autres problèmes : il est le seul technicien diplômé du club et son départ coûterait cher ( 22500 euros mensuels brut jusqu'en juin 2016 ) . A moins d'un accord à l'amiable qui devrait être négocié aujourd'hui .

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Déclaration du Président Zdziech
Actualité | Mercredi 25 février 2015 - 17:48

"Après la lourde défaite face à Niort et notre terrible série (1 point sur 24), j'étais dans l'expectative. Fallait-il continuer avec le même staff ? Ou bien essayer de créer un électrochoc ? J'ai finalement décidé de changer de coach et de donner sa chance à David Le Frapper. David est un entraîneur plein d'envie, qui connaît le club et ses valeurs. Il reste 13 matches avant la fin de cette saison de Ligue 2, et je suis persuadé qu'il saura relancer cette équipe composée de joueurs chevronnés et de jeunes éléments qu'il a entraînés par le passé. Depuis ce matin, David Le Frapper et son staff travaillent pour commencer le mieux possible leur mission lors du déplacement à Clermont, vendredi. J'espère que nous pourrons compter sur le soutien de tous pour ce difficile sprint final."

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Valenciennes réclame son argent aux collectivités
Le 16/03/2015 à 23:03:00 | Mis à jour le 16/03/2015 à 23:39:17

Dans un communiqué, le président de Valenciennes a mis la pression sur les collectivités, qui n'ont toujours pas versé leur obole au club du Hainaut, en sérieuse difficulté financière, et qui a débuté il y a une semaine une procédure de conciliation auprès du tribunal de commerce.

«Des discussions sont actuellement en cours quant à l'avenir du VAFC, explique Eddy Zdziech, le président de Valenciennes, 16e de L2. Je souhaite que Valenciennes Métropole et la Ville de Valenciennes respectent chacun le plus rapidement possible leurs engagements respectifs pris devant la cours d'appel de Douai en juillet dernier. Cela permettra d'assurer la pérennité du club de toute une région, de continuer à faire vibrer et à valoriser le magnifique stade du Hainaut et de bâtir une équipe à la hauteur de ses légitimes ambitions pour la future saison.»

Le VAFC reste sous la menace d'une rétrogradation administrative à titre conservatoire (L’Equipe du 6 décembre 2014) de la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion), avec masse salariale encadrée (3,9 M€ primes incluses), s'il ne trouve pas 2 M€ d'ici à fin juin afin d'équilibrer ses comptes. La mairie et l'Agglomération s'étaient engagés à verser respectivement 300 000 et 700 000 euros. Mais les deux collectivités ont suspendu leur versement de fonds publics à l'obtention de garanties sur l'avenir financier du club à court et moyen terme.

Joël DOMENIGHETTI, à Valenciennes

Source : http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Valenciennes-reclame-son-argent-aux-collectivites/543736

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Interview du président sur France 3 ou il a fait le point sur la situation financière du club.
Problèmes financiers de cette saison résolus, et perspectives pour l'année prochaine satisfaisantes.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/emissions/jt-1213-nord-pas-de-calais

Youpi, alleluia Exclamation Very Happy Very Happy Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Valenciennes : des retards de salaires
Source : France Football

En lutte pour sa survie en Ligue 2, le Valenciennes football club est également tourmenté en interne par de nombreuses difficultés financières. Les joueurs sont payés avec plusieurs jours de retard depuis le début de l'année.

Si le sportif est toujours aussi fragile à Valenciennes, où les coéquipiers d’Anthony Le Tallec, buteur vendredi lors du nul face à l’AC Ajaccio (1-1) n’ont que trois points d’avance sur la zone rouge, côté administratif, c’est toujours très fragile.

Rythmée par des gueguerres internes que Francefootball.fr vous racontait il y a quelques semaines, le VAFC est également en danger financièrement. À tel point que les salaires ont beaucoup de mal à arriver sur les comptes en banque des joueurs. Ainsi, le chèque de janvier n’est apparu que le 9 février. Même chose pour le mois suivant, où le montant n’a été visible que le 9 mars.

Irrité par toutes les rumeurs de retards de salaire, le président Eddy Zdziech, qui a succédé à Jean-Raymond Legrand en début de saison, et qui a d’ailleurs refusé l’aide de ce dernier à plusieurs reprises, a voulu prouver à son équipe que les salaires seraient payés en temps et en heure pour le mois d’avril. Le 30 mars dernier, il a fait une apparition à l’entraînement pour expliquer sa démarche et a promis que les salaires seraient versés le 1er avril. Nous sommes aujourd’hui le 4, et les joueurs n’en ont toujours pas vu la couleur. Le calvaire valenciennois continue.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Les articles se contredisent.
Certains médias aiment notre club Very Happy , d'autres pas. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
FOOTBALL Eddy Zdziech parle des enjeux qui entourent le VAFC avant le derneir match décisif poru le maintien vendredi face au Gazelec d'Ajaccio...

Ligue 2: «Un maintien ne serait pas une survie mais une renaissance du club», assure le président de Valenciennes

Valenciennes retient son souffle. Vendredi soir à domicile face au Gazelec d’Ajaccio, le club du Hainaut joue son maintien en Ligue 2. Seizième au classement, VA a un point d’avance sur l’AC Ajaccio (17e) et deux sur Orléans (18e). Un succès garantirait aux hommes de David Le Frapper de sauver leur peau. Mais un nul ou une défaite pourrait conduire le club nordiste à subir une deuxième relégation en deux ans. Et le club du Hainaut ne pourra même pas compter sur une rétrogradation administrative de Nîmes qui vient d’être maintenu en Ligue 2. Le spectre du National devient une réalité mais cette issue ne veut pas être envisagée par Eddy Zdziech, président du VAFC, arrivé aux commandes du club en juillet dernier quand VA a évité de peu le dépôt de bilan.

Deux jours avant un match décisif pour l’avenir du VAFC, êtes-vous un président stressé ?

On ne peut pas ne pas l’être. Mais je reste serein même si l’enjeu est important. On répète depuis des mois que le maintien se jouera au dernier match. On y est. Si on avait pu éviter ça, on l’aurait fait volontiers. Mais c’est un scénario qu’on avait envisagé. On a d’ailleurs de la chance de jouer ce dernier match à domicile. Depuis le début de la semaine, on reçoit beaucoup de messages de soutien pour ce dernier match et je pense qu’on aura une belle affluence vendredi au stade du Hainaut (15 000 personnes sont attendues).

Une relégation en National serait-elle une catastrophe ?

On avisera si c’est le cas mais on ne pense même pas à ce scénario. VA n’est pas fait pour aller jouer en National. Si on descend, on regardera bien les chiffres et on verra comment on peut y arriver. Sans doute que les calculettes chaufferont la semaine prochaine si c’est le cas. Mais on ne l’a même pas imaginé. Ça ne fait pas partie de notre réflexion.


On a beaucoup parlé des problèmes financiers du VAFC cette saison. Un maintien permettrait-il de régler ces difficultés ?

Oui, il n’y a aucune inquiétude à avoir là-dessus. On a remis une bonne copie à la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion) avant de passer devant elle en fin de saison. La situation va s’améliorer les années qui viennent pour pérenniser le club aux niveaux sportifs et financiers. On ne peut plus être dans la situation dans laquelle a été mis le club en fin de saison dernière. Il a fallu reconstruire sur un champ de ruines et il faut désormais rattraper le temps perdu.

Êtes-vous obligé de vendre des joueurs pour être à l’équilibre en fin de saison ?

Malheureusement, comme dans chaque budget de club pro, il y a une partie vente de joueurs qui est normale. Notre centre de formation a un coût important. Pour que ce coût soit digéré, il faut qu’on vende des joueurs. Ça fait partie du business. Il y aura certainement besoin de vendre plus cette saison que les années suivantes. Mais on vendra dans des proportions raisonnables ce qui nous permettra de garder au maximum l’effectif actuel. On ne vendra pas à tout prix. On est beaucoup plus serein que la saison dernière par exemple.

Si le club sauve sa peau, pourra-t-on parler de renaissance ?

C’est exactement ça. Un maintien ne serait pas une survie mais une renaissance. Une renaissance dans nos valeurs, dans une gestion beaucoup plus saine et rigoureuse, dans une ambiance plus détendue. Il faut qu’on défende nos valeurs d’humilité et de travail. Le meilleur est à venir à condition de se sauver.

David Le Frapper, qui a remplacé Bernard Casoni en cours de saison, sera-t-il l’entraîneur du VAFC la saison prochaine ?

L’ambition est qu’il soit toujours l’entraîneur la saison prochaine. Même s’il y a une problématique car il n’a pas son diplôme d’entraîneur (ce qui oblige VA à payer une amende de 5000 euros par match). On verra comment on fait mais David fait un excellent travail et il sera toujours sur le banc l’an prochain. Ce sera une bonne chose pour Valenciennes même s’il y a des choses à régler pour être conforme aux règlements.

http://www.20minutes.fr/lille/1612263-20150520-ligue-2-maintien-survie-renaissance-club-assure-president-valenciennes

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Sports > Football > VAFC

Foot - VAFC / Eddy Zdziech : « Un match pour la survie du club »

PUBLIÉ LE 20/05/2015

Comment abordez-vous ce match pour le maintien en L2 un an après être descendu de L1 ?

« Ce n’est pas un match pour éviter une descente banale entre guillemets, qu’on serait capable d’encaisser. C’est un match pour la survie du club. Malgré tout le travail accompli, une deuxième relégation serait fatale. Voilà, verdict vendredi à 22 h 15 plus le temps additionnel. »

Concrètement, que se passe-t-il en cas de descente ?

« Le passage en National ne permettrait pas d’assurer la pérennité du club. »

Cela signifie que vous pourriez être contraint au dépôt de bilan ?

« Sans doute. La vie du club pro peut s’arrêter. »

C’est le sens de cette mobilisation du public que vous appelez ?

« Complètement. Le public est une composante essentielle d’un club comme VA. Pour ce match décisif, il est déterminant. Tous derrière VA doit être le slogan avant ce match, le foot amateur, même ceux qui n’aiment pas le foot… VA est notre patrimoine commun, une vitrine qui sert au développement économique de la région. C’est la raison de mon engagement l’été dernier au-delà de ma passion pour le foot. J’espère que le stade sera plein et qu’il y aura beaucoup de fraternité.»

Discours grave…

« Oui, mais nécessaire. Je rêve de la meilleure affluence en L2 cette saison, d’envoyer un signal fort. Cet élan populaire pourrait nous permettre de valider tout notre travail. On ne se rend pas trop compte d’où l’on vient. En septembre, quand j’ai repris les commandes, on me disait que j’étais courageux par rapport aux finances… C’est le moment de l’être encore plus avant cette échéance qui doit valider le travail de tout un club. »

Qu’attendez-vous du public ?

« Qu’il mette le feu du début à la fin, dès l’échauffement. Peu de clubs en France finalement ont la chance d’avoir un vrai kop. On a cet atout. Le public doit être porté par notre kop. »

L’équipe est-elle prête au choc ?

« On n’a pas eu de chance sur les deux derniers matchs contre Laval et à Sochaux. Nous pourrions être maintenus. Mais je suis confiant, il faut mettre les buts au fond. A Sochaux, dans un contexte compliqué, nos joueurs ont montré beaucoup de caractère, été impressionnants dans l’envie, plus sûrs d’eux. »

Êtes-vous serein avant le passage devant la DNCG en juin ?

« Notre copie n’est pas parfaite mais par rapport à là d’où l’on vient, c’est bien. On prévoit un retour à l’équilibre la saison prochaine. Beaucoup d’efforts ont été réalisés à tous les niveaux. »

Pour regarder l’avenir plus sereinement ?

« Oui. On joue un match pour notre survie mais aussi pour la naissance d’un nouvel état d’esprit, une nouvelle génération. C’est un match pour renaître avec notre public, nos installations, notre centre de formation. Derrière, l’aventure peut être belle. »

http://www.lavoixdunord.fr/sports/foot-vafc-eddy-zdziech-un-match-pour-la-survie-du-ia182b206n2837549#utm_medium=redaction&utm_source=twitter&utm_campaign=page-fan-vds

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 7]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum