VA SANS TABOUS

Forum de discussions sur le VAFC.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

QUEL AVENIR POUR LE VAFC ?

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Quel est selon vous l'avenir de notre club ?

100% 100% [ 1 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
Total des votes : 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 6 sur 9]

76 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Lun 30 Juin - 10:38

TDF


Admin
(Mouvement des Jeunes Socialistes) Le Stade du Hainaut, l’éléphant blanc de Valérie Létard & Cie.

(Communiqué du Mouvement des Jeunes Socialistes du Valenciennois) : Valérie Létard et les élus de la Communauté d’agglomération de Valenciennes Métropole ont commis une grave erreur politique en contraignant les contribuables à financer la somme d’un montant de 75 millions d’euros pour la construction du stade du Hainaut.

Le devenir du stade du Hainaut suite à la relégation du VAFC.

Aujourd'hui, et nous le regrettons fortement, notre club, le VAFC, a été relégué en CFA pour des raisons économiques. Or, lors de la signature du contrat avec le délégataire gérant le stade, les élus communautaires n'ont pas étudié l'éventualité d'une relégation. En effet, le "scénario catastrophe" envisagé dans le contrat était une 16e place en L1.

De plus, l'enceinte sportive d'une capacité de 25.172 places n'a jamais été pleinement occupée. En effet, seuls 7 matchs ont eu une affluence supérieure à 20.000 spectateurs depuis l'inauguration en 2011. A titre d'illustration, la moyenne de l'affluence pour cette saison 2013/2014 est de 14.354 spectateurs, soit un taux de remplissage de 57 %. Autrement dit, l'étude préalable d'affluence a été mal réalisée. A fortiori, la question de la fréquentation pour les années à venir se pose.

Aussi, nous nous interrogeons sur les raisons qui ont amené les élus à l'adoption d'un tel projet pharaonique pour notre territoire frappé de plein fouet par la crise économique. Rappelons, si besoin est que le Valenciennois est touché par un taux de chômage record de 17 %.

Par ailleurs, les élus ont gravement et manifestement manqué à leur obligation dans la bonne gestion de l'argent public. C'est pourquoi nous demandons que les élus communautaires, et plus particulièrement la présidente de la Communauté d'agglomération de Valenciennes Métropole, tiennent une réunion publique dans un délai de 14 jours afin que les responsables politiques prennent leurs responsabilités et exposent les motivations de leur choix.

MJS du Valenciennois le 29 juin 2014
http://www.va-infos.fr/index.php/sections/article/6404

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

77 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Lun 30 Juin - 10:54

TDF


Admin
La semaine noire de VA, qui replonge dans l’abîme

IL y a une semaine, tout Valenciennes tendait les bras à Thierry Gomez, ancien président de l’ESTAC et porteur d’un projet de reprise qui devait sauver le club. En l’espace de quatre jours, VA a presque tout perdu.

VA pouvait-il s’en sortir ?
Un maintien en Ligue 1 et sa manne de droits TV était, semble-t-il, la seule condition pour renflouer les caisses (la DNCG a rétrogradé administrativement le club en janvier). Relégué en L2, le trou devenait énorme (7,5M € de déficit, 2,5M € de fonds propres négatifs). Il aurait fallu une union sacrée pour le combler. On y a cru, mais Thierry Gomez lundi, puis le Crédit Agricole mardi, ont jeté l’éponge, sans donner d’explications malgré nos sollicitations. Trop de divergences dans cette union où certains en ont peut-être trop demandé.
Dès lors, le passage devant le tribunal de commerce mardi suite à la cessation de paiement appelait à actionner le couperet (redressement judiciaire, avec une liquidation évitée de peu). Jeudi, la DNCG a plongé le club en CFA.

Jean-Raymond Legrand a-t-il coulé le club ?
D’abord, il faut rappeler qu’il l’a sauvé. Et à plusieurs reprises. Il rappelle souvent avoir injecté 13,6 M € depuis 2006 (alors qu’il n’était pas président) pour permettre au club de passer des échéances importantes.
Seul aux commandes à partir de juillet 2011, il a ensuite installé ses hommes aux postes-clés avec une double ambition : baisser la masse salariale (les premières retombées étaient attendues… à la fin de cet exercice) et recruter jeune et prometteur afin de pouvoir vendre plus cher.
À sa décharge, une situation héritée avec une grosse masse salariale, bloquée par la DNCG et qui a empêché les prolongations des contrats les plus intéressants (Sanchez, Gomis, Cohade, Aboubakar…). Mais il y a eu aussi de grosses erreurs stratégiques et de casting (Chitu et Djuric par exemple) qui ont appauvri la qualité de l’équipe… et le club, précipitant ses ennuis sportifs et financiers. Sans compter la volonté de faire table rase de l’ère Decourrière, son prédécesseur, ce qui a fini par lui compliquer sérieusement la vie à tous les niveaux.
En refusant de s’asseoir à la même table que Francis Decourrière mardi, il a condamné l’ultime tentative de sauvetage.

Quelles chances reste-t-il ?
Jean-Raymond Legrand a annoncé son intention de faire appel de la décision de la DNCG de reléguer VA en CFA. Le National, c’est la possibilité de garder un statut professionnel, quelques joueurs et le centre de formation… Et peut-être des investisseurs. La réalité des chiffres promet une fin proche, à moins d’un énième retournement si un gros investisseur arrive. Le club est désormais géré par un administrateur judiciaire jusqu’au 18 août et le passage devant le tribunal pour faire un point d’étape. Si les rentrées d’argent (ventes) sont inférieures aux sorties (salaires), la liquidation sera prononcée. Laissant sur le carreau une trentaine d’administratifs, un stade et un centre d’entraînement quasi neufs et une plaie ouverte dans le cœur de tous les amoureux de VA.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

78 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Mar 1 Juil - 11:35

TDF


Admin
Les échos de l’Escaut: de la prio du foot à l’agglo à un grand moment de solitude
PUBLIÉ LE 30/06/2014

Conseil d’agglo : priorité au foot

À Valenciennes Métropole, les conseils d’agglo se tiennent toujours à 18 heures. Pas hier. La semaine dernière, le service communication nous a fait savoir que le conseil communautaire aurait lieu exceptionnellement à 19 heures. Mais ça, c’était avant. Avant le lobby des élus footeux qui voulaient être devant leur télé pour suivre le match de l’équipe de France contre le Nigéria. Du coup, hier, re-mail pour nous prévenir que ce conseil est finalement décalé à 20 heures ! Tant qu’on y est, il aurait peut-être même fallu le différer à 21 heures car en cas de séance de tirs au but, pas sûr que tout le monde soit là à l’heure. Et d’ailleurs pas sûr que les élus aient envie de venir siéger après avoir regardé le match en famille ou entre copains. Et ça c’est pas bon pour le quorum et le vote des soixante-cinq délibérations et deux questions diverses dont une sur le VAFC.
http://www.lavoixdunord.fr/region/les-echos-de-l-escaut-de-la-prio-du-foot-a-l-agglo-ia27b0n2244759

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

79 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Mar 1 Juil - 21:30

TDF


Admin
Football (VAFC): la base prépare activement la reconstruction
PUBLIÉ LE 01/07/2014
Philippe Guilbaud

Sans attendre ce qui pourra bien arriver à la SASP et avec la conviction qu’il lui sera bien difficile de continuer en National, la section amateur du VAFC se prépare pour la rentrée.


Depuis l’annonce du redressement judiciaire, elle a pris les devants. Si la SASP meurt, elle sera l’unique socle du VAFC. « On travaille énormément, confirme Jean-Claude Brienne, le président de l’association. On a un très bon groupe de réflexion pour ça. »
Au menu des discussions, l’engagement de l’équipe de CFA 2, les questionnements sur les U 19 et U 17 nationaux, trouver des éducateurs diplômés, des joueurs (notamment pour l’équipe réserve, obligatoire) et des terrains pour jouer…
« Pour les U19 et U17, ce sera dur de retenir des joueurs qui vont essayer de rebondir pour leur carrière. Aura-t-on assez de joueurs pour engager ces équipes ? On est un peu pris par les événements. »
Pour la CFA 2, la priorité est de trouver un entraîneur qui doit faire monter l’équipe rapidement. « On ne va pas se cacher, si on peut monter d’une division tous les ans, ce sera parfait. Mais il faut trouver les joueurs, l’entraîneur et surtout le budget. » Actuellement de 310 000 €, le président souhaite le monter à 800 000 € minimum pour pouvoir engager des contrats fédéraux.
Autre gros chantier, celui des terrains. Le VAFC évoluait cette saison sur le complexe du Mont-Houy, appelé à être mis en vente dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire du club. « On a des envies, mais on ne sait pas si ce sera réalisable. La première, serait que la CFA 2 joue au Stade du Hainaut, mais ça ne dépend pas de nous. Ensuite, avec une douzaine d’équipes, plus de 200 joueurs, plusieurs entraînements par semaine, il nous faut des terrains. Donc il nous faut continuer à utiliser le complexe du Mont-Houy. Si la CFA 2 doit y jouer, on aura aussi des travaux de remise aux normes (environ 15 000 €) pour changer les bancs de côté, installer un couloir sécurisé entre vestiaires et terrain », liste Jean-Claude Brienne.
L’association peut compter sur un élan de soutien très important, « avec des équipes exceptionnelles autour de nous », et ne désespère pas utiliser quelques-unes des compétences du centre formation dans le projet de reconstruction.
« La semaine qui vient va être très importante, parce qu’on est pris par les délais. On a quinze jours pour tout rebâtir, engager les équipes et les joueurs. On a aussi une image de respectabilité. On ne veut pas piller les autres clubs, pas faire n’importe quoi. Le VAFC, c’est une carte de visite. » Et c’est sur les bases, qui sont en train d’être bâties, que se construit le futur de VA.
PHOTO DIDIER CRASNAULT

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

80 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Jeu 3 Juil - 17:48

TDF


Admin
Football : Luc Dayan au chevet du VAFC pour rester en Ligue 2

Le VAFC n’est pas encore mort. Le calme qui régnait ces derniers temps cachait un énorme travail de sauvetage. Et pour sauver une situation quas désespérée, le VAFC a fait appel à un spécialiste, Luc Dayan.

En fin de semaine prochaine, tout le peuple rouge et blanc saura enfin. CFA 2 ou Ligue 2. Ballotté par le redressement judiciaire, tourmenté par la DNCG, VA est pour l’instant en CFA, mais s’active pour garder les deux pieds en Ligue 2. Un (nouveau) dernier projet de sauvetage mené par Luc Dayan, maître des situations compliquées (Lens, Strasbourg...) « J’ai été appelé le week-end dernier par Jean-Louis Borloo et Jean-Raymond Legrand. Le dossier est extrêmement compliqué avec le redressement judiciaire et la rétrogradation en CFA. Mais je peux donner un coup de main amical, car je m’entends bien avec les deux personnalités. »
L’expertise de Dayan s’avère précieuse dans ce dossier épineux et rendu encore plus compliqué par le timing. « Le club a fait appel auprès de la DNCG, mais il faut que cet appel soit étudié après l’audience du tribunal qu’on espère en début de semaine prochaine. »
Le premier travail consiste à sortir du redressement judiciaire. « Et là, beaucoup de choses sont à faire. Mais il y a plein de bonnes volontés qui se manifestent. On travaille sur un montag capitalistique assez particulier mais que j’ai déjà utilisé. Il y a beaucoup de gens qui ne se connaissent pas et il faut un projet de gouvernance en prévoyant le coup d’après. On peaufine tout ça. C’est toute une ingénierie. »


Source : VDN

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

81 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Jeu 3 Juil - 17:56

TDF


Admin
Dimanche dernier, Luc Dayan, fraîchement grand-père, a reçu un appel de Jean-Louis Borloo lui demandant de l'aide pour sauver le VAFC, retrogradé en CFA par la DNCG. «Puis Jean-Raymond Legrand m'a également contacté pour trouver une solution, explique l'ancien président du LOSC et du RC Lens. Le timing est serré. Il faut faire très vite. C'est un tour de force compte tenu des délais.»


A titre bénévole, Luc Dayan est à la recherche de 3,2 millions d'euros en cash dans le cadre d'un tour de table qui permettrait au club nordiste de sortir de son redressement judiciaire ordonné par le tribunal de commerce de Valenciennes. Il faudra également obtenir plusieurs abandons de créances. Si ce redressement tombe et que le tribunal ordonne la continuation de l'activité avant la prochaine audience du 8 juillet auprès de la DNCG, le VAFC serait réintégré en National, à charge pour les décideurs de monter un projet sportif digne ce nom avec des moyens financiers permettant de postuler à une réintégration en L2.

source : site de l'Equipe, article signé d'un mystérieux J.D.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

82 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Ven 4 Juil - 10:25

TDF


Admin

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

83 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Ven 4 Juil - 15:13

TDF


Admin
Dernières nouvelles (VDN d'aujourd'hui)

"Dans le cadre de la diversification de ses activités, et d'une implantation sur le marché français de la SA JABOT COSMETICS,
Victor NEWMAN serait prêt à prendre des parts dans le centre de formation et sponsoriser le VAFC pour les années à venir."

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

84 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Sam 5 Juil - 0:03

TDF


Admin
Jean-Raymond Legrand, président du VAFC, s'est encore lâché jeudi sur le site www.vaenl1.com, principalement alimenté par des supporters. Dans une interview, l'actionnaire majoritaire du club du Hainaut évoque une réorganisation administrative si le club, rétrogradé en CFA par la DNCG, parvenait à rester finalement en L2. «Si on y arrive, il y aura une grosse épuration et on repartirait sur des bases saines», explique notammment le dirigeant.

Des propos qui ont fait monter l'indignation des salariés du VAFC qui ont publié hier un communiqué évoquant une réponse «choquante et inadmissible». «Il est de votre entière responsabilité la non anticipation d’un modèle économique viable en Ligue 2 alors que la situation sportive était alarmante depuis de nombreux mois et qui aurait sans doute permis une transition beaucoup plus sereine et moins impactant sur l’emploi, expliquent les représentants du personnel administratif et assimilés. Il nous est nécessaire de vous rappeler que plusieurs collaborateurs ont attiré à plusieurs reprises votre attention sur la situation sportive du VAFC cette saison et des conséquences inhérentes. Ces alertes sont restées vaines et sans suite. (...) Repartir sur des bases saines sous entend que vous estimez que l’organisation administrative que vous avez gérée et/ou installée depuis trois saisons est pourrie, vérolée, gangrenée... » Le communiqué exige en outre «des excuses publiques et motivées face à l’ensemble des salariés et par voix de presse.». Info france football

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

85 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Sam 5 Juil - 0:06

TDF


Admin
Source : lequipe.fr

DNCG Valenciennes : Audience le 11 juillet

Valenciennes a obtenu, ce vendredi, un nouveau report de son audience auprès de la commission supérieure d'appel de la DNCG. Le club du Hainaut sera entendu vendredi 11 juillet à 9h30 au lieu de ce mardi. La veille, jeudi 10 juillet, c'est un autre rendez-vous qui attend le club nordiste auprès du tribunal de commerce de la ville. Pour cette date, le négociateur Jean-Louis Borloo, épaulé par un médiateur nommé Luc Dayan, tente de rassembler via un tour de table 3,2 M€ en cash, plus l'abandon de toutes les créances. Il s’agit d'arracher au juge la prolongation de l'activité de la SASP et lever le redressement judiciaire qui a relégué le VAFC en CFA. Un maintien en L2 resterait alors encore envisageable le vendredi devant le gendarme financier du football français.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

86 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Sam 5 Juil - 11:07

TDF


Admin
Aujourd’hui, le club de Valenciennes a été relégué par la DNCG en CFA. Cependant, il a fait appel et espère, par l’intermédiaire de son président, jouer en Ligue 2. Pourtant, le VAFC ne peut espérer au mieux que le National. En effet, placé en redressement judiciaire depuis le 25 juin, le club sera dans l’obligation de purger la sanction énoncée dans l’article 103 des Règlements de la LFP. Il stipule que : « Le club qui fait l’objet d'une procédure de redressement judiciaire est, au terme de la saison, rétrogradé dans la division immédiatement inférieure à celle pour laquelle il aurait été sportivement qualifié la saison suivante ». En outre, même si le juge met fin redressement judiciaire lors de la prochaine audience prévue le 11 juillet prochain, ladite procédure aura existé l’espace de quelques jours et le club sera, quoi qu’il arrive, sanctionnable par l’article 103.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

87 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Sam 5 Juil - 20:16

TDF


Admin
Article de la VDN de ce soir, cela nous apprend rien de plus , mais Dayan continue à travailler....On y croit.




LIRE AUSSI

Luc Dayan, profession pompier de service


En fin de semaine prochaine, tout le peuple rouge et blanc saura enfin. CFA 2 ou Ligue 2. Ballotté par le redressement judiciaire, tourmenté par la DNCG, VA est pour l’instant en CFA, mais s’active pour garder les deux pieds en Ligue 2. Un (nouveau) dernier projet de sauvetage mené par Luc Dayan, maître des situations compliquées (Lens, Strasbourg…) « J’ai été appelé le week-end dernier par Jean-Louis Borloo et Jean-Raymond Legrand. Le dossier est extrêmement compliqué avec le redressement judiciaire et la rétrogradation en CFA. Mais je peux donner un coup de main amical, car je m’entends bien avec les deux personnalités. »

L’expertise de Dayan s’avère précieuse dans ce dossier épineux et rendu encore plus compliqué par le timing. « Le club a fait appel auprès de la DNCG, mais il faut que cet appel soit étudié après l’audience du tribunal qu’on espère en début de semaine prochaine. »

Le premier travail consiste à sortir du redressement judiciaire. « Et là, beaucoup de choses sont à faire. Il faut trouver de nouveaux actionnaires pour pouvoir mobiliser de l’argent rapidement. Il y a plein de bonnes volontés qui se manifestent. On travaille sur un montage capitalistique assez particulier mais que j’ai déjà utilisé. Il y a beaucoup de gens qui ne se connaissent pas et il faut un projet de gouvernance en prévoyant le coup d’après. On peaufine tout ça. C’est toute une ingénierie », indique Luc Dayan qui avait déjà effectué une mission pour VA en 2003-2004. « À l’époque, le club était en association et cherchait à améliorer ses statuts. Avec Benoît Rousseau, on avait déjà été sollicités par Jean-Louis Borloo pour regarder la situation du club et les conditions d’un passage au professionnalisme. On avait fait un audit et donné les conditions de passage qui avaient été mises en œuvre. Et le club avait fini premier de National derrière. »

Luc Dayan est bien connu dans la région pour avoir travaillé au Losc (président de 2000 à 2001) et à Lens (président de 2012 à 2013).


Legrand : « Je n’ai jamais baissé les bras »

Le président du VAFC, devant l’échec du projet de sauvetage mené par Thierry Gomez, a actionné dimanche dernier « la solution numéro 3. On n’a jamais arrêté, on a toujours travaillé et jamais baissé les bras ». S’il n’a pas plus de garanties que les autres d’aboutir, ce projet semble pourtant porteur de signaux un peu plus favorables. « Ce qu’il a en plus, c’est qu’il y a une union sacrée. Avec Luc, Jean-Louis et les avocats, on travaille sur des missions différentes et tout le monde est à fond. Si on n’y arrive pas, c’est qu’on ne pouvait tout simplement pas y arriver. »

D’anciens investisseurs sont revenus et le président souligne également l’effort de fournisseurs et de partenaires qui ont accepté de faire des efforts sur les dettes que le club avait envers eux. « Il y a une union et l’envie de sauver VA ! »

La date de l’audience du tribunal n’est pas encore connue, mais devrait avoir lieu en début de semaine prochaine.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

88 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Lun 7 Juil - 10:22

TDF


Admin
Samedi, on a laissé les supporters valenciennois dans l’incertitude la plus totale. Leur rassemblement devant le stade en direction du centre-ville a rappelé leur amour du club et leur volonté de le voir continuer à vivre chez les professionnels. Mais après avoir vécu tellement de rebondissements, ils n’osaient plus lancer d’espoirs fous sur son sauvetage. L’ultime tentative qui fixera VA en Ligue 2 ou bien en CFA 2, ce qui signifierait la fin du professionnalisme du club, aura lieu cette semaine.
Tout le week-end, et même la nuit dernière, dirigeants, avocats et personnalités influentes du VAFC ont travaillé pour présenter ce matin au tribunal un dossier qui pourrait lui permettre de sortir du redressement judiciaire prononcé il y a dix jours. Le Crédit Agricole détient une partie du destin de VA en fonction de la hauteur de son effort sur la dette du club. À 7 millions, le dossier a de bonnes chances d’avoir un regard bienveillant du tribunal.
La banque n’a pas été la seule à être sollicitée de la sorte. Toute la semaine passée, le travail du club a été de contacter ses créanciers pour leur demander de faire un effort. Les trois plus gros (Vert Marine, Dupont Restauration et Terrenvi) ont fait un geste significatif. Deux d’entre eux entreront au capital du club. Et les plus petits ont accepté de baisser de 50 % la dette du VAFC, soit près de 300 000 € gagnés au final. C’est ce qui faisait dire à Jean-Raymond Legrand que l’union sacrée avait été déclarée dans le Valenciennois.
Tous ces efforts changent complètement la donne par rapport au dernier passage du club devant le tribunal. Mercredi, sauf nouveau rebondissement – qui ne nous surprendrait presque plus – la cour d’appel de Douai devrait ainsi constater que le VAFC a la capacité de faire face à ses dettes et le sortir du redressement.
"Masuaku entre l’Olympiakos et Marseille"
Ce sera la première étape avant de passer devant la DNCG vendredi. Le club devra alors présenter un budget équilibré pour la Ligue 2 qui devrait se situer entre 11 et 12 M €.
Le club pourra peut-être compter sur des rentrées bien utiles en cas de ventes. Masuaku balance entre Marseille et l’Olympiakos en Grèce. La première piste offrirait une plus grosse enveloppe à VA. Quant à Rose, il s’est mis d’accord avec Bordeaux qui attend de connaître le sort du club pour valider l’engagement.
En attendant, après une semaine de vacances, les joueurs sont attendus pour la reprise de l’entraînement ce matin même s’ils ne connaissent toujours pas la division dans laquelle ils évolueront.

Source : VDN

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

89 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Mar 8 Juil - 11:51

TDF


Admin
Le dossier du VAFC n'est pas encore complet avant le tribunal mercredi.
Par Philippe Guilbaud (Journaliste VDN)

C'est demain que la cour d'appel de Douai examinera la demande du VAFC de sortir du plan de redressement judiciaire.

En attendant, le temps est compté pour rassembler les dernières pièces justifiant que le club peut faire face à ses dettes. La semaine qui vient de s'écouler a été précieuse avec des efforts très importants de tout les créanciers. Mais il y as encore du travail et VA espère un effort qui pourrait être décisif pour son sauvetage de la part du Crédit Agricole.

Le grand nombre d'intervenants et les nombreuses possibilités pour que tout le monde s'en sorte honorablement, rendent le dossier extrêmement complexe. Hier soir, il n'était pas bouclé. "On ira pas devant le tribunal s'il ne l'est pas à 100%. 99%, ça ne suffit pas, on veut qu'il soit parfait. La seule chose qu'on peut dire, c'est qu'on remercie les magistrats de la cour d'appel pour leur diligence et de nous ouvrir une audience en pleines vacances judiciaires", disait un proche, dont les nuits, comme tout ceux qui s'activent, sont de plus en plus courtes. Elles devraient l'être jusqu'à Vendredi, date du passage devant la DNCG... Si le tribunal donne un avis favorable.

La nouveauté hier, c'était surtout le retour des joueurs sur les térrains du Mont-Houy, à quatres semaines de la reprises du championnat (pour la Ligue 2). Une ambiance qui n'était pas à la rigolade, mais plutôt au travail. La semaine de vacances (studieuse puisqu'il y as eu un travail individuel) a été suivie. Dans les rangs Valenciennois, ou manquaient notamment Penneteau, Masuaku, Chitu, on essaie de faire abstraction du contexte pesant. "Le travail doit être fait. On le fait pour l'avenir, que ce soit pour l'équipe si on repart en L2 ou pour chacun, afin de ne pas être en retard de préparation dans un autre club" note l'un des entraîneurs".

Il faut cependant s'adapter à la situation. Une seule séance quotidienne, allongée est prévue. Et le match de préparation prévu samedi a été annulé.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

90 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Mer 9 Juil - 13:41

TDF


Admin
Valenciennes est prêt pour son premier examen de passage


La journée d’hier a permis, semble-t-il, de rassembler les derniers éléments manquant au dossier à présenter devant la cour d’appel de Douai ce matin (10 h) pour la première étape. Il s’agit de sortir du redressement judiciaire dans lequel il a été placé le 26 juin dernier. Les acteurs de cette tentative de sauvetage jugeaient dimanche qu’un dossier complet à 99 % ne serait pas présenté. Il faut croire que la journée d’hier a levé les derniers doutes, notamment auprès du Crédit Agricole. Ce n’est pas pour autant que le club se veut confiant. « On a passé des jours et des nuits à construire ce dossier. On va le présenter aux juges, le défendre. Il faudra qu’on soit convaincants », prévient le président du club Jean-Raymond Legrand. Le VAFC doit apporter la preuve qu’il n’est plus en cessation de paiement et qu’il peut faire face à ses dettes. Mais aussi convaincu qu’il soit, ce sont désormais les juges qui ont son sort entre les mains. Et ce sont eux qui décideront s’il peut ensuite se présenter devant la DNCG vendredi après-midi (14 h 30).

Un autre dossier, tout aussi compliqué, puisqu’il s’agit de fournir un budget équilibré pour la saison 2014-2015 en Ligue 2. Le club pense l’établir entre 11 et 12 millions d’euros. « Dès mercredi après-midi, on finalisera avec tout le monde les nouveaux éléments pour la DNCG. Une nouvelle stratégie, une nouvelle réorganisation du club », indique Jean-Raymond Legrand, qui espère une décision de la cour d’appel ce soir… mais qui peut tout aussi bien tomber vendredi matin. Président « jusqu’à la sortie, en bien ou en mal », il continue d’assumer, avec les conseils avisés de Luc Dayan et le travail infatigable de Jean-Louis Borloo et des avocats. Il reste deux étapes à VA pour être en Ligue 2. Mais contrairement au loto, si on ne gagne pas au tirage, on ne peut pas participer au grattage.
VDN

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

91 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? Aujourd'hui à 11:44

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 6 sur 9]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum