VA SANS TABOUS

Forum de discussions sur le VAFC.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

QUEL AVENIR POUR LE VAFC ?

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Quel est selon vous l'avenir de notre club ?

100% 100% [ 1 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
Total des votes : 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 9]

31 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Mar 17 Juin - 20:31

TDF


Admin
Trois supporters sont rentrés à la Mairie et ont été reçus par Degallaix.
Ce sont sans doute des membres de l'association USVA.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

32 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Mer 18 Juin - 17:49

TDF


Admin
Le Président Legrand informe les salariés, partenaires et supporters du VAFC qu'il a obtenu un report de l'examen par le tribunal de commerce de Valenciennes de la demande d'ouverture d'une procédure collective concernant le club.
La prochaine étape est le passage devant la DNCG cet après-midi. Tout sera mis en œuvre pour réussir le pari très difficile de sauver le VAFC.
http://www.va-fc.com/fr/saison/breves/article/11990/Communique.html

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

33 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Mer 18 Juin - 17:50

TDF


Admin
Comme prévu, le VAFC est passé devant la Direction Nationale du Contrôle de Gestion cet après-midi. Après avoir écouté les solutions proposées par le Président Legrand, la DNCG a autorisé le VAFC à fournir ses documents le 25 juin. Aucune sanction n'a donc été prise à l’encontre du club aujourd'hui.
http://www.va-fc.com/fr/saison/breves/article/11991/DNCG-Communique.html

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

34 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Mer 18 Juin - 23:14

TDF


Admin
Sports > Football > VAFC
VAFC : dans l'attente d'un naufrage ou d'un sauvetage, tout Valenciennes retient son souffle
PUBLIÉ LE 17/06/2014
RICHARD GOTTE ET SÉBASTIEN CHEDOZEAU
Ce mardi, Jean-Raymond Legrand a comme on le craignait enclenché la procédure du dépôt de bilan sous la pression des créanciers. Tout n’est pas terminé pourtant car l’audience du tribunal de commerce programmée mercredi pourrait être reportée. Les élus locaux ont travaillé pour tenter de débloquer la situation. Récit d’une journée au bord du gouffre.

- A +


MATIN : le dépôt de bilan se rapproche
Au club, c’est une échéance que tout le monde redoutait. Jean-Raymond Legrand réunit tous les salariés pour les informer, gravement, de la possibilité d’un dépôt de bilan après le désengagement de la Finorpa (notre édition d’hier). Malgré tout, selon le président, le combat continue pour trouver le million d’euros manquant. L’espoir est infime, c’est une course contre la montre, ce n’est toutefois pas fini.
Selon plusieurs sources, le choc est encaissé durement mais dans la dignité. Pendant ce temps-là, plusieurs avocats engagés dans le tour de table qui doit remettre les finances à flots (Valenciennes Métropole, Crédit Agricole, la ville de Valenciennes, le club, les investisseurs et la Finorpa) sont à Lille pour tenter d’infléchir la position du groupement financier régional, alors que l’identité du repreneur principal est confirmée. Il s’agit de Thierry Gomez, ancien président de club de Troyes, chef d’entreprise spécialisé dans l’événementiel et la communication.
APRES-MIDI : Borloo entre en piste
Contraint d’anticiper en cas de nouvel échec, le président dépose en début d’après-midi son dossier au tribunal de commerce et ressort avec une convocation pour l’audience d’aujourd’hui. Pendant ce temps-là, la rumeur galope depuis Paris annonçant l’entrée en jeu de Jean-Louis Borloo. Arrivé en politique par la présidence du club, l’ancien ministre et député-maire de Valenciennes ne veut pas voir couler VA qu’il a contribué à faire renaître. Il active ses réseaux, s’entretient au téléphone avec Daniel Percheron. Les lignes bougent forcément, d’autant que Valérie Létard, présidente de Valenciennes Métropole, déploie toute son énergie pour trouver des solutions. On apprend alors que la Finorpa pourrait réviser sa position et se réunir en urgence vendredi pour étudier le cas VA. D’où la nécessité pour J.-R. Legrand de gagner du temps au tribunal de commerce.
Pendant ce temps-là au club, les salariés se réunissent pour désigner leur représentant, une procédure légale dans le cadre d’un dépôt de bilan. Et les supporters, au bout de leur inquiétude et au début de leur colère face à ce qu’ils jugent être un abandon de la part du Conseil régional, se mobilisent via internet et les réseaux sociaux pour aller soutenir les élus locaux lors du bureau communautaire programmé à 19 heures.
SOIR : l'espoir est de retour
Comme on l’imaginait, le bureau communautaire discute pendant environ une heure trente sur une délibération de principe pour racheter le centre d’entraînement et de formation au prix de l’estimation des domaines (6,5 M€). La délibération est adoptée à l’unanimité assortie à certaines conditions : le maintien en L2 et la validation des comptes par la DNCG. Les élus se prononcent aussi pour la création d’un comité de suivi des comptes du club. Cette somme pourrait inciter le Crédit Agricole à faire un gros effort et effacer une partie de sa dette, enclenchant le fameux montage financier qui pourrait sauver VA. L’espoir qui s’était envolé la veille au soir est de retour même si chacun garde à l’esprit que tout reste extrêmement fragile alors que le club a rendez-vous aujourd’hui avec la DNCG.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

35 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Mer 18 Juin - 23:16

TDF


Admin
Domenighetti Joël ‏@jdomenighetti 1 min
Suite au bureau communautaire, Valenciennes Metropole a adopté une délibération pour acquerir le centre de formation du #vafc a 6,5 M€.#foot

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

36 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Mer 18 Juin - 23:19

TDF


Admin
L'agglo OK pour aider VA
18/06/2014
En se rassemblant sur la place d'Armes, une heure avant le début du bureau communautaire, les supporters valenciennois ne voulaient rien faire d'autre qu'étaler au grand jour leurs inquiétudes (lire également nos articles en page29). Inquiétudes que Valérie Létard partage et qu'elle devait exposer à son exécutif réuni à l'hôtel de ville.
Les derniers développements sur le sort de VA n'ont en rien infléchi la ligne que la présidente de Valenciennes Métropole avait tracée: au bout d'une heure et demie de discussions, les élus ont adopté à l'unanimité une délibération de principe, en vertu de laquelle l'agglo s'engage à racheter au club le centre d'entraînement et de formation, pour un montant que les Domaines ont estimé à 6,5 millions d'euros. Étroitement liée au sort de VA, la venue du RC Lens au stade du Hainaut a été rapidement évacuée; elle reviendra à l'ordre du jour d'une prochaine réunion (un nouveau bureau communautaire se tiendra pas plus tard que vendredi!). En attendant, l'engagement ferme que prend l'agglo de voler au secours du VAFC est étroitement lié à son maintien en L2, à la validation de son budget par la DNCG et à la... création d'une instance de suivi, qui se réunirait une fois par trimestre pour permettre aux partenaires financiers d'avoir un œil sur les finances du club.
Président du groupe communiste, Fabien Thiémé a assorti son «oui» de deux conditions non négociables, qui ont été acceptées: «1.Que (le centre de formation)s'ouvre aux clubs du territoire» en leur permettant «d'organiser des sessions et stages de football» de manière régulière; «2.Que tout cela soit fixé dans une convention qui serait soumise à validation des élus du territoire et préciserait les conditions d'utilisation.» En clair, l'ancien vice-président aux sports entend que ce renflouement ne vise pas uniquement «à maintenir les comptes du VAFC mais bien un véritable projet de développement sportif faisant l'objet d'un suivi étroit et régulier».

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

37 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Mer 18 Juin - 23:29

TDF


Admin
Domimachin a twitté quelque chose: dans le journal l'équipe du jour, il y a les chiffres au sujet de notre situation financière.

Le tweet ici: https://twitter.com/jdomenighetti/statu ... 9945848832

Au passage, même si je ne trouve pas l'article du règlement lfp, il me semble que si le dépôt de bilan est prononcé, la relégation est automatique.

EDIT: je n'ai trouvé que l'article ci dessous... qui ne traite que du redressement judiciaire.

ARTICLE 103 LES CONSEQUENCES D’UNE PROCEDURE DE REDRESSEMENT JUDICIAIRE
Le club qui fait l’objet d'une procédure de redressement judiciaire est, au terme de la saison, rétrogradé dans la division immédiatement inférieure à celle pour laquelle il aurait été sportivement qualifié la saison suivante.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

38 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Jeu 19 Juin - 10:47

TDF


Admin
Football : la DNCG accorde elle aussi un délai au VAFC

Après le tumulte lundi provoqué par le possible retrait de la Finorpa de la table des négociations pour sauver VA, Jean-Raymond Legrand a vu son horizon s’éclarcir mercredi. Le tribunal de commerce de Valenciennes et la DNCG ont accordé un délai d’une semaine au président du VAFC.

Jean-Raymond Legrand a certainement voyagé un peu plus léger, hier après-midi, entre Paris et Valenciennes. La semaine de rab que venait de lui accorder la DNCG, ne sera pas de trop pour peaufiner son plan de redressement du club. Le gendarme financier du foot professionnel n’a fait que suivre la décision du tribunal de commerce le matin même, qui étudiait le dossier de dépôt de bilan présenté par Jean-Raymond Legrand. La DNCG n’ayant peut-être pas été sourde au fait que le club s’appuie sur un stade neuf payé par la collectivité publique. Le 25 juin prochain, elle pourrait de nouveau suivre l’avis du tribunal de commerce et maintenir VA en L2, sans peut-être lui épargner quelques contraintes (masse salariale et recrutement encadrés par exemple) si la poursuite d’activité est décidée ou alors le faire repartir au plus bas niveau en cas de dépôt de bilan.

Là encore, VA a bénéficié d’un sursis d’une semaine. Dans ce jeu de dominos, le tribunal de commerce n’a pas été insensible au vote, mardi soir par l’agglomération de Valenciennes Métropole d’une somme de 6,5 M € à VA pour lui racheter son centre de formation et d’entraînement.

Pour présenter un dossier solide au tribunal de commerce, Jean-Raymond Legrand mise toujours sur une aide de la Finorpa, qui sera étudiée vendredi et qui pourrait déboucher sur un chèque de 500 000 à 1 M €. Celui-ci viendra s’ajouter à la suvention de la Ville (0,5M € environ), à un geste du Crédit Agricole qui consentirait à s’asseoir sur ce que lui doit le club (environ 7M € même s’il en récupère près de 4M € par le rachat du centre de formation), sur les ventes de joueurs (environ 3M € pour Rose, Masuaku et Melikson) et sur l’un des projets menés par les actionnaires. Soit Thierry Gomez (2M €), soit Jean-Raymond Legrand, GDE, Sandona, TSR et peut-être un dernier pour environ 3M €.

VA doit en effet faire face à un déficit de 7,5 M €, des fonds propres creusés à hauteur de 2,5 M € et un besoin de trésorerie d’environ 7,5 M €.

Jean-Raymond Legrand a une semaine pour s’assurer que tous les fonds seront versés, vendre ses joueurs, trouver un terrain d’entente pour savoir qui sera le président dans le cas où son projet d’actionnariat sera choisi.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

39 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Jeu 19 Juin - 10:49

TDF


Admin
Football: «Valenciennes Métropole a pris la bonne mesure de l’enjeu» pour le VAFC

Accueillis mardi par une bonne centaine de supporters massés au pied de l’hôtel de ville, les élus du bureau communautaire savaient à quoi s’en tenir. Ils avaient lu la presse, le matin même, soupesant au passage, si besoin était, le poids de leur responsabilité. Ils ne se sont pas dérobés.

« Valenciennes Métropole a pris la bonne mesure de l’enjeu. On a fait le maximum, maintenant c’est au privé de s’investir », notait Joël Soigneux, ce mercredi après-midi. Le désormais vice-président en charge des sports avait suivi avec attention tout le travail mené en amont de la délibération, adoptée à l’unanimité (absent, P.-M. Bernard, avait donné pouvoir à Élisabeth Gondy).

En aucune manière, il ne s’agit d’un blanc-seing ni même d’une subvention accordée au VAFC. Les 6,5 millions d’euros consacrés au rachat du centre de formation et d’entraînement du Mont-Houy, et qui viennent s’ajouter à la subvention de 2,5 M€ versée en 2007, correspondent bien à une dépense d’investissement. « On achète un actif », faisait remarquer un proche de Valérie Létard, ce mercredi soir. Et pas n’importe où, « près du Technopôle, à un endroit stratégique pour l’agglo ».

Le temps pour le club de se refaire une trésorerie, l’ensemble, qui s’étend sur près de 11 ha, sera mis à sa disposition, à titre gratuit, pendant deux ans. Après quoi, l’agglo a bien l’intention de réclamer un loyer.

Maintenant, cette délibération de principe tiendra si et seulement si un certain nombre de conditions sont remplies :
« 1. Engagement ferme et irrévocable des partenaires privés pour la résorption du passif du club et la constitution du nouvel actionnariat ;
2. Validation par la DNCG du projet de redressement présenté par le club permettant son maintien dans le championnat professionnel de L2 ;
3. Création d’un comité regroupant actionnaires et financeurs publics (dont Valenciennes Métropole), auquel seraient présentés tous les trimestres, les comptes de la SASP (société anonyme sportive professionnelle), par le commissaire aux comptes. »
Autant de précautions qui faisaient dire à Maurice Hennebert, le maire d’Estreux : « C’était le meilleur compromis possible. »

Lens au stade du Hainaut: rien n’est tranché
Il y a plusieurs manières d’interpréter la sortie musclée de Jean-Raymond Legrand à l’égard du conseil régional, au moment où les tergiversations de FINORPA, sorte de banque publique d’investissement à l’échelle du Nord - Pas-de-Calais, menaçait de tout faire capoter. « Je lance un appel à Val’Métropole : que l’agglo réfléchisse bien, et veille à ne pas laisser venir Lens, car Lens est soutenu par le conseil régional qui, ce soir, nous laisse tomber », tempêtait-il sur le site Internet des supporters de VA, lundi. Pour mettre la pression à la veille du bureau communautaire, on n’aurait su mieux faire.
L’agglo a pris ses responsabilités en s’engageant à acheter, sous conditions (lire ci-contre), le centre d’entraînement et de formation du VAFC pour 6,5 millions d’euros. Et si la question de l’hébergement du RC Lens au stade du Hainaut a été prudemment évacuée, elle reviendra inévitablement sur le tapis quand le sort de VA sera réglé. Premier concerné en tant que maire de la ville centre, Laurent Degallaix a fait entendre sa voix, à ce sujet. D’accord pour accueillir six matches des « Sang et Or » avec VA en Ligue 2, si possible pendant l’été, afin de limiter les perturbations, mais pas un de plus. « Là-dessus, je n’ai pas varié d’un iota, rappelle-t-il. Je n’irai pas au-delà (de ces six matches) et pas en dessous non plus », au nom de la solidarité régionale. Cela pourrait changer si VA redémarrait en CFA 2.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

40 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Ven 20 Juin - 17:27

TDF


Admin
Intervention lors du bureau communautaire :
http://fabienthieme2008.elunet.fr/index.php/post/18/06/2014/Difficultes-rencontrees-par-le-VAFC-%3A-intervention-lors-du-bureau-communautaire

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

41 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Ven 20 Juin - 17:30

TDF


Admin
Il reste moins d'une semaine au VAFC et à Jean-Raymond Legrand pour assurer la survie du club Valenciennois.Récit d'une semaine riche en rebondissements et plongée au coeur des discussions ....

Cinq jours. Voilas ce qu'il reste au VAFCpour montrer, au tribunal de commerce de Valenciennes ainsi qu'à la DNCG,qu'il aura les reins assez solides pour démarrer la prochaine saison en ligue 2.Et échapper au scénario catastrophe qui verrait retomber le club Valenciennois dans les tréfonds du foot français.
Pourtant, à la sortie du week-end dernier, tout semblait parti sur de bonnes bases. On parlait alors d'un projet de reprise - au montage financier des plus complexes - soutenu par une société de marketing parisienne, les banques, les institutionnels.Et puis "patatras" : tout s'est envolé le lundi suivant. La faute - apparemment - au retrait de la région via la Finorpa qui, en Mai dernier, aurait promis " un million d'euros " à Jean Raymond Legrand. Ce dernier se veut alors très offensif, notamment via le site internet " VaenL1 ", en affirmant que " le conseil régional tue Valenciennes ". En lançant " un appel à Valenciennes Métropole " : " que l'agglo réfléchisse bien, et veille à ne pas laisser venir Lens, car Lens est soutenu par le conseil général qui, ce soir, nous laisse tomber ". La bonne tactique ? Pas certain. Mais seul l'avenir le dira vraiment.

" C'était la première fois qu'il nous parlait depuis que nous avions appris par la presse que nous ne serions plus payés ", regrette un délégué du personnel.

La journée du Mardi 17 Juin fut plus que mouvementée. Elle commence le matin même au siège du VAFC. Jean Raymond Legrand convoque une partie du personnel à une réunion. " C'était la première fois qu'il nous parlait depuis que nous avions appris par la presse que nous ne serions plus payés ", nous dit un délégué du personnel du club. Jean Raymond Legrand leur annonce son intention de déposer le bilan du club. Selon le même délégué syndical, l'ambiance était " électrique ". On évoque même des " larmes " pour certains employés du VAFC. Du coté de la communication du club, on reconnait " l'inquiétude " mais on assure que cette réunion s'est déroulée " dans le calme " et que l'ensemble des salariés s'est montré " très digne " face à la situation. La vérité, elle, pourrait se situer au milieu. L'après-midi, une deuxième réunion a eu lieu entre la direction du club et les syndicats. Notamment en présence de David Ducourtioux, représentant des joueurs, qui se serait dit pret à plaider la cause du VAFC en compagnie de Jean Raymond Legrand auprès de la Région.

Source l'observateur du Valenciennois du 20/06/2014 article de M-A.B avec JM.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

42 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Ven 20 Juin - 20:22

TDF


Admin
Les supporters dans le bureau du maire

Le même jour, c'est le branle-bas-de-combat chez les supporters qui organisent un rassemblement à 18h sur la place d'Armes, pour " soutenir Jean-Raymond Legrand " et " faire pression sur Valenciennes Métropole afin que l'agglo refuse de preter son stade au RC Lens ". " Il est inadmissible de voir que la Région donne des millions d'euros au RC Lens afin que le club artésien puisse effectuer des travaux dans son stade pour accueillir trois ou quatre matchs de l'Euro 2016. Et qu'en contre partie, la Région ne daigne pas nous donner un million d'euro pour sauver le VAFC ", s'emporte Philippe Bosquette, membre des supporters Red and White Dragons. Trois supporters présents ce soir-là seront reçu par le maire de Valenciennes, Laurent Degallaix, dans son bureau, pour une discussion d'abord fermée puis finalement ouverte aux journalistes. L'élu valenciennois - qui notamment eu Jean- Raymond Legrand au bout du fil durant l'entrevue - a notamment évoqué la Finorpa, en précisant que la mission de cette dernière consistait avant tout à " soutenir des PME ", que son soutien financier n'atteint " jamais des sommes aussi importantes qu'un million d'euros ". Et que celle-ci n'avait donc pas été " en mesure de donner son accord et les garanties attendus à hauteur d'un million d'euros comme le conseil régional, sa maison mère, en avait pris l'engagement il y a quelques semaines ".
Comme prévu, quelques minutes plus tard, et lors d'un bureau communautaire d'urgence, les élus de Valenciennes Métropole se prononçaient en faveur du rachat pour 6,5 millions d'euros du centre de formation du Mont- Houy. Le lendemain, le Mercredi 18 Juin, Jean-Raymond Legrand s'set rendu au tribunal de commerce de Valenciennes pour présenter son dépot de bilan. La suite, on la connait : le président du VAFC a obtenu un délai supplémentaire de sept jours - jusqu'au 25 Juin - avant " l'ouverture d'une procédure collective concernant le club ". Quelques heures plus tard, la DNCG " a autorisé le VAFC à fournir ses documents le 25 juin " et " aucune sanction n'à donc été prise à l'encontre du club ".
Cette semaine, très chargée, s'est terminée par ce qui aurait du etre une reprise de l'entrainement. Sauf qu'il n'y avait personne sur le terrain ce jeudi après-midi ... les joueurs étant invités à effectuer des tests médicaux. Aucune information sur les joueurs présents ou absents hier après-midi. Ni de nouvelles réellement probantes de la part du président Legrand qui, s'il s'est plié à l'exercice de la conférence de presse, s'est montré plutot hésitant face aux questions. Notamment face à celles concernant son role dans les négociations nécessaires au redressement du club.

Source : L'observateur du Valenciennois du 20/06/2014, article de M-A.B avec J.M.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

43 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Ven 20 Juin - 20:27

TDF


Admin
Mauvaise nouvelle pour le VAFC, la Finorpa refuse (pour l'instant ?) de venir en aide au club - See more at: http://www.lobservateurduvalenciennois.fr/article/20/06/2014/mauvaise-nouvelle-pour-le-vafc--la-finorpa-refuse-pour-linstant--de-venir-en-aide-au-club/5872#sthash.HFVEa3m3.dpuf

La Finorpa, groupe de capital investissement qui accompagne le développement des entreprises régionales, qui s'est réuni aujourd'hui pour décider - ou non - du vote du million d'euros destiné au VAFC, demandait « aux responsables du club un dossier financier chiffré et argumenté ». Sauf que seuls des « éléments incomplets lui sont parvenus. »

La Finorpa invoque le fait qu'elle « a été informée de l’existence de deux propositions d’interventions concurrentes émanant l’une d’un groupe d’industriels du valenciennois et l’autre d’un investisseur déjà intervenu dans le monde du football professionnel ; des réunions ont eu lieu avec Président du VAFC qui devaient permettre d’arbitrer entre les projets en lice pour la reprise du club (...) Manifestement, à la date d’aujourd’hui, elles n’ont toujours pas abouti. »

Et de poursuivre : « Le comité d’engagement de FINORPA réuni le 20 juin n’a donc pas pu statuer favorablement sur ce projet, en l’absence de chef de file identifié et de dossier complet, solide et financièrement recevable. Cette décision a fait consensus entre tous les partenaires du groupe FINORPA. »
- See more at: http://www.lobservateurduvalenciennois.fr/article/20/06/2014/mauvaise-nouvelle-pour-le-vafc--la-finorpa-refuse-pour-linstant--de-venir-en-aide-au-club/5872#sthash.HFVEa3m3.dpuf

L'entité régionale demande « un regroupement des parties prenantes » qui permettrait « réunir les énergies et les moyens pour construire un projet crédible susceptible d’être présenté avec succès devant la DNCG. Une telle solution apparaitrait plus appropriée pour permettre au club de Valenciennes de faire face à son avenir. »

Rappelons que l'engagement de la Finorpa apparaît comme une condition sine qua non aux engagements des investisseurs privés. Notamment celui de Thierry Gomez (ancien président du club de Troyes et patron d'une société de communication et de marketing), projet soutenu par les institutionnels. L'autre projet, « le plan B » mené conjointement entre Jean-Raymond Legrand et un industriel valenciennois favoriserait le maintien de l'actuel président du VAFC à son poste. Sauf que ce projet n'aurait pas les faveurs du monde politique local et régional. D'où ce statu quo ?
Jean-Raymond Legrand, le VAFC et l'ensemble de ses partenaires n'ont plus que quelques jours pour trouver une solution. Le nouveau rendez-vous au tribunal du commerce de Valenciennes, prévu le 25 juin prochain, approchant déjà à grands pas.
- See more at: http://www.lobservateurduvalenciennois.fr/article/20/06/2014/mauvaise-nouvelle-pour-le-vafc--la-finorpa-refuse-pour-linstant--de-venir-en-aide-au-club/5872#sthash.HFVEa3m3.dpuf

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

44 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Ven 20 Juin - 20:30

TDF


Admin
Le centre de formation pourrait servir à autre chose ...

Un achat qui sera finalisé sous deux conditions : que le VAFC évolue en Ligue 2 la saison prochaine et que ses comptes soient certifiés par la DNCG. Les Domaines aivaient évalué l'ensemble immobilier à 9 millions d'euros. Mais comme Valenciennes Métropole avait déjà participé à hauteur de 2,5 mollions d'euros au moment de la construction, celui-ci a finalement été racheté 6,5 millions d'euros. Cette transaction immobilière apparaît comme la seule et unique manière pour Valenciennes Métropole de venir directement en aide au VAFC. Car seule la ville de Valenciennes peut agir financièrement pour le club valenciennois, via la subvention qu'elle lui verse chaque année.
A court terme, ce site servira toujours de centre de formation pour le VAFC. Ses salariés, en revanche, seront des employés du club, et donc payés par le VAFC et non par Valenciennes Métropole, bien consciente qu'il s'agit, ici, de l'argent public. En revanche, si le club valenciennois venait " à péricliter dans les deux ou trois années à venir ", ce centre de formation, situé sur le technopole, pourrait avoir une autre vocation ... " Comme accueillir des entreprises, par exemple ". Valenciennes Métropole envisage aussi l'accueil d'autres associations sportives en cas de naufrage de VAFC.

Source : L'observateur du Valenciennois du 20/06/2014, article M-A.B avec J.M.

L'Ambiance chez les salariés du club

Ce jeudi 19 Juin, Jean-Raymond Legrand est aussi revenu sur l'ambiance qui règne actuellement au sein du club et de ses salariés : " Ils sont dans l'attente. Ils attendent le plan social, parce que si nous réussissons à repartir, il y aura un bien un plan social. Je leur demande beaucoup de compassion car je suis triste de ne plus pouvoir les payer. Mais encore une fois, je félicite, car ils restent dignes, ils continuent et ils on vraiment envie que le club reparte. Ils essaient de faire tout ce qu'ils peuvent pour nous aider ". En milieu de semaine, des rumeurs de grève circulaient dans les couloirs du VAFC. Un délégué syndical regrettait " le manque de communication de la direction au sujet de la situation du club. "

Source : L'observateur du Valenciennois du 20/06/2014, article M-A.B avec J.M.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

45 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? le Ven 20 Juin - 20:32

TDF


Admin
Mesure d'urgence
Ces joueurs qui vont renflouer les caisses du VAFC

Lorsqu'on pense argent, dans le football, on pense forcément aux transfert. Si bien qu'avant le 25 juin prochain, date du prochain rendez-vous devant le tribunal de commerce, plusieurs joueurs devraient etre vendus. Cela devrait etre le cas de Masuaku (Lens ? Marseille ?), de Rose (Lyon ? Bordeaux ?) ou de Melikson (Legia Varsovie).
Pour le dernier, Jean-Raymond Legrand dit ne pas avoir encore reçu d' " offre écrite ". Cependant, les trois joueurs cités pourraient partir pour une enveloppe globale de " plus de trois millions d'euros ". Le président du VAFC attend très certainement d'avoir des garanties nécessaires afin de pouvoir négocier avec les autres clubs qui cherchent à récupérer ces joueurs " au rabais ". " C'est de bonne guerre ", reconnait Jean-Raymond Legrand qui dit avoir trouvé " un système " pour conserver ses joueurs meme en cas de liquidation judiciaire. Jusqu'à " la décision de l'administrateur qui sera nommé. "

Source : L'observateur du Valenciennois du 20/06/2014, article M-A.B avec J.M.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

46 Re: QUEL AVENIR POUR LE VAFC ? Aujourd'hui à 12:33

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 9]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum