VA SANS TABOUS

Forum de discussions sur le VAFC.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

JEAN-RAYMOND LEGRAND : PRESIDENT D'HONNEUR

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

TDF


Admin
D'après ce début de saison, on peut le dire : catastrophique Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad mais la tendance semble s'inverser après la précieuse victoire obtenue à Ajaccio et espérons qu'elle va durer jusqu'à nous assurer le maintien de manière certaine.
Après ses promesses du dernier mercato de renforcer l'équipe qu'il savait d'avance qu'il ne pouvait pas tenir car il devait rééquilibrer les comptes sous peine d'une relégation administrative en ligue 2 par la DNCG, le fait que pour ce faire, il a bradé nos joueurs, ses déclarations mensongères dans la presse (il a dit qu'il apprécie Daniel Sanchez et le vire pour faute grave, il a dit que l'OM est son club de coeur etc .....).
Bref, avez-vous confiance en notre président Question 
Je laisserai toujours ce sondage actif et vous permettrai de changer vos votes à votre guise.



Dernière édition par TDF le Ven 29 Aoû - 13:42, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
J'ai peu confiance en notre président à cause, je l'ai dit, de ses déclarations contradictoires dans la presse et ses promesses de renforcer l'équipe non tenues ....... mais j'espère qu'il me fera mentir dans l'avenir ........

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Jean Raymond Legrand a évoqué l'avenir d'Ariel Jacobs au sein du VAFC lors d'une interview sur RMC :

Invité de RMC ce mercredi, le président de Valenciennes Jean-Raymond Legrand a évoqué l’avenir de l’entraîneur belge Ariel Jacobs sur le banc nordiste.

« Aujourd’hui, il faut que ça tourne et ça ne tourne comme on voudrait, vivement que 2013 soit terminé. Les choix sont faits, ce n’est pas la peine de revenir sur le passé. Il faut regarder ce qu’on peut faire pour améliorer la situation. On donne rendez-vous le 17 mai pour voir si c’était la bonne chose à faire. Si je pense licencier Ariel Jacobs ? On n’a pas les moyens donc on ne fera pas un deuxième changement d’entraîneur. »

Ouai, que 2013 se termine  Exclamation 

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
dans le livre regards sur le centenaire du VAFC jrl a dit je ne serais pas un dirigeant qui s' accroche a son fauteuil si quelqu' un arrive avec un projet viable
je suis pret a laisser ma place

Alors, faisons des propostions  Exclamation Laughing Laughing Laughing 

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Dans un article, Jean-Raymond Legrand nous raconte son métier :

Le président du VAFC Jean-Raymond Legrand raconte son "métier de fou"

A la tête depuis 2011 de Valenciennes, qui lutte cette année encore pour le maintien (18e) en Ligue 1, Jean-Raymond Legrand s'est familiarisé avec les arcanes du milieu et a appris à aimer un "métier de fou" qu'il ignorait totalement. Confidences à la veille du déplacement à Marseille.
AFP Publié le 17/01/2014 | 18:20, mis à jour le 17/01/2014 | 18:32

"Mon prédécesseur (Francis Decourrière) m'avait prévenu, mais c'est plus difficile que prévu. J'ai appris une grosse partie du métier, je suis certainement plus à l'aise, mais j'en apprends encore tous les jours", explique Jean-Raymond Legrand, le président du VAFC. Car du recyclage au football, il y a un monde qu'a dû apprivoiser l'entrepreneur de 56 ans aux multiples casquettes (boulangerie, restauration, déménagement). "Le plus dur dans le football, c'est la gestion des hommes. Gérer un ouvrier qui ne fait pas son travail, ou un footballeur qui n'a pas la tête à son métier, c'est autre chose. Et s'il faut savoir acheter et vendre, là, c'est de l'humain, pas des marchandises, c'est plus compliqué et aléatoire", analyse-t-il.

Comme lors de sa carrière dans le monde des déchets, Jean-Raymond Legrand a de nouveau appris sur le tas. Et dans son bureau du stade du Hainaut, le self-made man sans diplôme parti du bas de l'échelle a découvert un métier complexe. "Il y a un problème par jour à régler au minimum, et en réalité, on ne prend du plaisir que les soirs de victoire. Le temps manque pour la famille, et physiquement, c'est épuisant", avoue-t-il. "Mais même si c'est un métier de fou, je l'aime."

"Comme dirait mon ami Loulou, on a mis nos couilles sur la table"
Un métier d'autant plus stressant que l'homme d'affaires a injecté plus de 12 millions d'euros de sa poche dans le club qu'il suit depuis son enfance. "Comme dirait mon ami Loulou (Louis Nicollin, le président de Montpellier), on a mis nos couilles sur la table. Quand on prend une décision, on risque beaucoup. C'est notre argent, pas celui des autres, mais je n'ai pas de regrets et si c'était à refaire, je le referai !"

La passion l'emportera donc toujours sur la raison, même si elle est parfois envahissante. "C'est un président supporteur, il vit pour VA, mais parfois, dans son implication, pendant les matches, dans les vestiaires, il pourrait prendre un peu de recul", estime l'attaquant Mathieu Dossevi. "On a tous le sang rouge, et lui encore plus. Son seul défaut ? Peut-être de considérer un peu trop le groupe de joueurs comme ses enfants", glisse son entraîneur Ariel Jacobs. "Je leur parle plus souvent en père de famille qu'en patron", concède d'ailleurs Legrand. "Il faut savoir taper sur la table, mais aussi taper sur l'épaule et faire la fête les soirs de victoire."

Des succès, il en faudra encore au VAFC, relégable avant de se déplacer samedi à Marseille (17h), pour rester en L1 l'an prochain. Il lui faudra également de l'argent pour résorber le déficit prévu en fin de saison avant d'espérer franchir un cap. "C'est plus difficile que prévu financièrement: les coûts du stade, les partenaires partis... Mais cet été, ce sera la fin des gros salaires", explique le dirigeant nordiste. "On pourra démarrer une nouvelle
ère." Avec, il l'espère, "une coupe" au bout et de nouveaux actionnaires. "Tout avoir sur le dos n'est pas évident, je préférerais avoir des gens qui m'accompagnent", avoue-t-il. Quitte à y laisser sa casquette de président ? "Je ne suis pas là pour m'accrocher au fauteuil", lâche-t-il. "Je suis là pour que Valenciennes reste en L1 et continue de grandir."

Source : France 3 Nord Pas-de-Calais

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Concernant le sportif Jean-Raymond se demandait si le fait que Nico Penneteau était capitaine lui mettait une
pression supplémentaire.

Il disait aussi hier soir qu'il rencontrerait les joueurs ce matin à l'entraînement pour discuter et les recadrer avant Reims.
Il a précisé qu'il s'adresserait aux joueurs non pas en tant que président,mais en tant que chef d'entreprise,pour leur
rappeler que derrière le Vafc il y a de nombreux salariés qui s'investissent chaque jour.
Voilà concernant l'entraînement de ce jour peut-être que certains d'entre vous on eu des échos de cette réunion...

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Interview de Jean-Raymond Legrand dans l'émission "lundi, c'est foot" sur France bleu Nord :
https://soundcloud.com/vafc-supp/lundi-cest-foot-aussi-j

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Une réunion s'est tenue récemment entre les supporters et le club :

Compte-rendu :

Sujet de la réunion : appel à la solidarité, et réponses aux questions diverses.
Dimanche dernier : mise au pont avec les joueurs
Présence de JRL auprès des joueurs tous les jours; il a demandé des guerriers à 200%
la solidarité est présente au sein des joueurs... mais pas à Reims.
Banderole déployé au centre d'entrainement : "L'avenir du club est entre vos mains"
et Volonté Ambition Fierté Combativité
Sang neuf pour Rennes, car 2 milieux absents
11 matchs : c'est possible
Besoin de tous, demande de JRL
Match de merde à Reims, suite du match de Sochaux, qui est un coup de massue
JRL mange avec les joueurs; ce sont de grands enfants, à VA, en France, en Europe.
Les prêts sont au moins autant motivés que les autres
5000 invitations, 1600 présents...
Si on se maintient, ça ira
On a le soutien des élus.
L2 : cata, -10M€ de droits télé
Descente en national: pas exclue...
Si cata, JRL perd tout; "c'est pas grave, c'est mon choix, personne ne m'a mis le couteau sous la gorge", dixit JRL.
JRL s'occupe exclusivement de la partie financière actuellement, discussion fréquente avec le banquier.
ça fait 4 ans que l'on doit tomber, financièrement; ça ne peut plus continuer.
Recherche de solutions financières, recherche de partenaires. Si un chinois avec 20M€ se présente, je donne suite et je suis content, pour le club et moi.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Foot - Ligue 1 : l’avenir de Valenciennes pourrait être menacé en cas de relégation
PUBLIÉ LE 22/04/2014
RICHARD GOTTE

Sans doute condamné à la L2 après son naufrage dimanche contre Nantes (2-6), Valenciennes panse ses plaies et se trouve bien mal en point avant d’aller défendre son infime dernière chance samedi à Guingamp. Trois questions brûlantes sur l’avenir à court et moyen terme.

Est-il raisonnable de croire encore au maintien ?

Non, ce serait croire au père Noël. Même Jean-Raymond Legrand garde un espoir bien mince en concédant une certaine « utopie », évaluant les chances à « une sur dix ». Pour se sauver, VA doit remonter quatre points à Sochaux et six à Guingamp en quatre matchs. Il lui faut donc à la fois tout gagner en espérant l’effondrement des autres.
Samedi, il abattra sa dernière carte en Bretagne pour éventuellement revenir à deux et trois points. Mais l’écroulement mental face à Nantes conjugué à la fronde d’une partie des supporteurs ne permettent guère d’être optimiste, alors que le stade du Roudourou portera l’équipe guingampaise finaliste de la Coupe de France (samedi 3 mai). À noter qu’en cas de défaite samedi, VA serait quasiment en L2 (neuf points de retard sur Guingamp et un goal average impossible à rattraper).

Que se passerait-il en cas de descente en Ligue 2 ?

Là non plus, il n’est pas facile d’être optimiste. A priori, le club du Hainaut devrait pouvoir sauver les meubles sur le plan financier. La masse salariale ayant été considérablement contractée sous les dix millions d’euros, il lui faudra bien sûr vendre un ou deux joueurs pour compenser les trois à quatre millions qui manquent par rapport à la douzième place budgétée. Mais le navire devrait rester à flot. Il reste que l’équipe sera à reconstruire de A à Z, puisque douze joueurs seront libres : Bahebeck, Doumbia, Kagelmacher, Medjani, Waris (retour de prêt) ; Angoua, Dossevi, Ducourtioux, Massampu, Mater, Pujol, Traoré (fin de contrat).

Pourquoi a-t-on l’impression que le club est en danger au-delà de l’échec sportif ?

Le visage marqué de Jean-Raymond Legrand dimanche soir et son discours plein de sous-entendus (« J’assumerai mes responsabilités jusqu’au bout ») laissent penser que le président vit des heures difficiles qui l’amènent à se poser des questions. Et s’il laissait tomber ? Après avoir injecté plus de 13 millions d’euros , une somme considérable et pas qu’à l’échelle de VA, il ne cache plus qu’il est usé par une saison difficile depuis le début et que son investissement pour le club ne lui a procuré jusque-là que peu de joies.
Il est semble-t-il très déçu du manque de soutiens des milieux économiques et politiques. Et la fronde des supporteurs dimanche contre les joueurs l’a également marqué. S’il la comprend sur le fond, le président constate des dégâts à tous les niveaux et une autre forme de déliquescence autour du club qui ne l’aide pas dans sa mission.

Quel avenir pour le président Legrand ?

Mystérieux, il donne rendez-vous le 17 mai au soir de la dernière journée, évoque des plans A, B et C. L’immense risque pour VA, c’est que le plan C soit un jet de l’éponge. Dans le contexte actuel, alors que les investisseurs du foot d’aujourd’hui fleurissent à plusieurs heures d’avion plutôt que dans le quartier d’à-côté, le coup serait fatal. Et la chute sans doute bien au-delà de la L2.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Je ne pense qu'il démissionnera après avoir injecté autant dans le club avec sa fortune.
J'espère qu'il restera et qu'il saura remettre le club à flots.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Ce n’est pas du tout une surprise et nous vous l’indiquions d’ailleurs encore dans notre édition de ce mardi. Mais Jean-Raymond Legrand a confirmé ce mardi en conférenc de presse son intention de ne plus combler amener de fonds propres pour compenser le futur déficit du club : « J'ai fait suffisamment pour Valenciennes. Il faut dire stop un jour, je ne peux pas me mettre sur la paille pour un club de foot. Avec les 13 millions que j'ai apportés au club, je dois être un des leaders des investisseurs en France, le deuxième après Nantes je crois. Il faut trouver des gens qui viennent aider le club. Il y a des administrations ou des départements qui peuvent le faire, ça s'est déjà vu », a-t-il déclaré.
Jean-Raymond Legrand est également revenu sur sa déclaration d’après match où il assurait avoir un plan A, un plan B et même un plan C, selon que Valenciennes se maintienne ou pas : « Celui-là je suis le seul à le connaître, a-t-il glissé. Aujourd'hui, je suis en train de préparer activement le plan B pour pouvoir redémarrer en L2. Est-ce qu'il faut s'inquiéter? Je dirais non mais je dirais peut-être oui demain. Je ne pense pas qu'une rétrogradation administrative soit le risque réel aujourd'hui. A la fin de saison, la DNCG va devoir relâcher la pression. Si elle veut rétrograder toutes les équipes qui perdent un ou deux euros, il y aura 40 équipes en Ligue 2. Enfin, un peu moins car deux ou trois peuvent payer... »

source : VDN

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Ligue 1: Jean-Raymond Legrand «ne se mettra pas sur la paille pour Valenciennes»
Créé le 22/04/2014 à 16h27 -- Mis à jour le 22/04/2014 à 16h28

[...]

Avez-vous envie de jeter l’éponge ?

Il y a de l’usure, de la fatigue. Mais je ne jetterai pas l’éponge en abandonnant mon club n’importe comment, si je devais le quitter un jour. Si un investisseur arrive et me demande de rester un, deux voire plusieurs mois, on discutera. J’ai fait beaucoup pour ce club qui aurait dû être rétrogradé il y a quelques années si je n’avais pas investi de l’argent. J’ai sauvé Valenciennes plusieurs années et je ne le laisserai pas tomber comme ça mais il faut que des investisseurs se bougent le cul aujourd’hui. Certains attendent peut-être qu’on tombe pour que mes parts ne valent plus rien. C’est très plausible mais ce n’est pas grave. Tout ce que je demande, c’est que VA continue avec ou sans moi. Je suis ouvert à tout.

Source : 20 minutes

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Sans aides financières de la part des politiques, Legrand s'apprête à quitter le navire en perdition :

«On n'est pas relégué mais la défaite complique très, très fortement notre maintien. Les miracles arrivent, mais il faudrait franchement un grand miracle. (...) On va me prendre pour un fou si je dis que j'y crois. Mais même s'il ne reste que 1 ou 2% de chances, on va espérer. Mais il ne faut pas non plus penser que les miracles arrivent dans le foot. (...) J'ai fait un appel à tout le monde la semaine dernière (pour soutenir le club financièrement). Si les gens ne viennent pas m'aider, je prendrai mes décisions, peut-être douloureuses, la semaine prochaine.»

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
J'ai honte d'être votre président!


Fils de mineur, Jean-Raymond Legrand a englouti 13 millions d'euros dans le club de Valenciennes, condamné à la dégringolade.

C'est l'histoire du jouet adoré qu'on pleure quand il se casse. Le jouet? Le Valenciennes FC. Le grand enfant? Jean-Raymond Legrand, 57 ans. Du fils de mineur, qui resquillait pour entrer au vieux stade Nungesser à l'entrepreneur-président qui gesticule en loges, la flamme a toujours brûlé. Depuis son investiture en 2011, elle aura aussi cramé 13 millions d'euros. Un investissement à fonds perdus – "faut pas rêver, je ne récupérerai jamais ma mise" –, à plus forte raison maintenant que la plongée en L2 est officieusement actée.

Depuis des mois, même ses nuits sont moins belles que ses jours : "Je dors très mal. Parfois, je rêve qu'on se sauve. Mais la nuit d'après, je nous vois nous planter", nous disait-il juste avant la défaite fatale à Guingamp hier soir. La crainte n'est pas que sportive. Les comptes sont au rouge. Héritage du passé, argue-t-il : "Un mois avant que je n'arrive, des joueurs signaient encore pour trois ans à 90.000 € par mois. J'ai mis les sous pour que ça tienne. Mais allez demander à des joueurs de baisser leur salaire…" JRL l'a pourtant fait avec Carlos Sanchez, passé de 75.000 euros à moins de 15.000 en 2012 après avoir signé dans un club chilien qui l'a prêté illico à VA. Une évasion fiscale selon une enquête de Cash investigation (France 2). Il conteste. "Carlos avait besoin d'un club français pour être naturalisé, sa femme allait accoucher en France. Je l'ai coincé, c'est tout." En début de saison, une 12e place avait été budgétée. La valeur intrinsèque de son équipe, croit toujours Legrand. En janvier, pour la dernière audition devant la DNCG, il n'espérait plus que la 17e. Et demain? Pas de rallonge présidentielle a priori. "Je ne fuirai pas. Mais s'il faut laisser la place à d'autres pour sauver le club, je le ferai." Ça ne se bouscule pas.

"Il veut tout gérer jusqu'à la chasse d'eau des toilettes."
Moins prompts à la surchauffe qu'ailleurs, les supporters s'en prennent désormais aux joueurs, comme après la dérouillée face à Nantes dimanche (2-6). Lui échappe à la vindicte. Il faut dire qu'il est vu comme un des leurs. Ils aiment ses intonations populo autant que son parcours de self-made-man enraciné : coupeur de verre à 16 ans, chauffeur de benne à ordures, puis entrepreneur à succès (recyclage de déchets, boulangerie industrielle). Pour le déplacement à Évian TG, il a pris en charge un car de fans et demandé aux joueurs de régler le second. "Legrand vit avec les supporters. Il les tient comme ça", décrypte un ancien collaborateur, qui pointe aussi une passion devenue dispersion : "Il veut tout gérer jusqu'à la chasse d'eau des toilettes." Même l'hymne d'avant-match, Rouge, de Michel Sardou, c'est son idée.

Omniprésent, JR ne l'est pas moins auprès des joueurs. Selon l'entraîneur Ariel Jacobs, "il les considère un peu trop comme ses enfants". Lui revendique son paternalisme. De quoi diluer le message quand il s'agit de réveiller les consciences? "Peut-être. Mais je pousse plus de gueulantes qu'on ne croit. Après Nantes, je suis descendu dans le vestiaire pour leur dire : ‘‘J'ai honte d'être votre président!'' Croyez-moi, ça m'a fait mal."
Avatar de l’utilisateur
victoires-vafc

http://www.lejdd.fr/Sport/Football/Jean-Raymond-Legrand-president-de-Valenciennes-J-ai-honte-d-etre-votre-president-663482

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

TDF


Admin
Dans l’attente d’une conférence de presse qu’il doit tenir dans les jours à venir, le président Jean-Raymond Legrand a entretenu le mystère sur l’avenir du VAFC, qu’il se fasse avec ou sans lui.

« Je suis en train de chercher des solutions pour pouvoir redémarrer en Ligue 2», a-t-il expliqué. «Aujourd’hui, il ne faut pas être inquiet pour Valenciennes. Mais demain, je dirai peut-être oui. »

Si je comprend bien, JRL repartira en L2 ????

http://www.lavoixdunord.fr/sports/football-ligue-1-valenciennes-chronique-d-un-echec-ia182b206n2099005#les-reactions

Selon cet article, il repartirait avec le VAFC pour au moins une saison.
Il espère sans doute trouver des investisseurs et avoir l'appui des politiques, sinon, probablement, il partira.

Voir le profil de l'utilisateur http://va-sans-tabous.forumgratuit.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum